LE DIRECT

Blasphème : en rire ou en pleurer ?

57 min

Andres Serrano
Andres Serrano Crédits : Radio France

Non, on ne coupe plus la langue des impies... On ne leur tranche plus la tête non plus, sinistre sort que connut le Chevalier de la Barre en 1776, accusé de ne pas avoir salué une procession. Mais pour un « Charia hebdo » censé fêter la victoire du parti islamiste Ennahda en Tunisie, montrant un Mahomet joyeux et débonnaire promettant « 100 coup de fouets à ceux qui ne seraient pas mort de rire », le siège parisien de Charlie Hebdo a été ravagé par une bombe incendiaire, brûlé par les flammes de l’enfer, son site Internet piraté par des Hackers et sa page Facebook fermée pour cause d’insulte… Et pour la représentation d’une pièce « Sur le concept du visage du fils de Dieu » au Théâtre de la Ville, des catholiques intégristes aspergent d’huile de vidange des spectateurs pour protester que l'image du Christ soit aspergée d'excréments au début des représentations puis maintenant d'encre noire avec cette phrase « Tu n'es pas mon berger »...

Blasphèmes, islamophobie, christianophobie, ces mots ont de nouveau surgis du passé... Du Tartuffe de Molière à La Dernière Tentation du Christ de Scorsese, en passant par les caricatures danoises de Mahomet ou les Versets sataniques de Salman Rushdie, l’accusation de blasphème vient périodiquement remettre en question l’autonomie de l’art et sa prétention à traiter librement de tous les sujets…

« Dieu est Dieu, nom de Dieu ! » écrivait déjà l’espiègle Maurice Clavel en 1976... Car oui au pays de Voltaire et de Jeanne d’Arc, le blasphème n’est pas un délit et n’a plus de signification depuis 1789 que pour les croyants … Alors comment interpréter ces troubles, ces violences faites à la liberté d’expression : discriminations réelles ou ressenties ? Crispations victimaires ou affichage identitaire, cri de ralliement de croyants qui se sentent minoritaires ? Mais quel est donc ce sacré qui tremble devant le rire ou la critique

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......