LE DIRECT

Fukushima : une catastrophe pour rien ?

44 min

Il y a tout juste un an, le 11 mars 2011, s'est produite au Japon l'une des pires catastrophes de l'histoire récente : le séisme, le tsunami puis la catastrophe nucléaire de Fukushima. Vingt mille morts et disparus, des villages rayés de la carte, des cultures et des économies anéanties.

Etrange humanité… Il y a tout juste un an, le 11 mars 2011, s'est produite au Japon, l'une des pires catastrophes de l'histoire récente : le séisme, le tsunami puis la catastrophe nucléaire de Fukushima, une triple tragédie… Vingt mille morts et disparus, des villages rayés de la carte, des cultures et des économies anéanties, et aujourd’hui encore 340 000 réfugiés, plus de 22 millions de tonnes de décombres…cHier à 14h46, (6H46 pour nous ce matin), la vie s'est figée au Japon, pour une prière collective en hommage aux personnes emportées ou sinistrées. Dans les régions dévastées, les survivants ont allumé des milliers de bougies à la mémoire des victimes. Et à Tokyo, le Premier ministre Noda et l'empereur Akihito ont promis de tout faire pour reconstruire la région ravagée et transmettre la mémoire de cette tragédie aux générations suivantes. Tandis que des milliers de personnes manifestaient contre l'atome, scandant le slogan "Sayonara (Adieu) aux centrales nucléaires". Des prières et de la colère… Funeste anniversaire… Car Fukushima est désormais l'un de ces noms de sinistre mémoire qui hantent l'histoire. Celui d'une catastrophe nucléaire qui frappa l'une des plus grandes puissances planétaires… Celui, aussi, de la peur de l'atome. L'Occident, tétanisé, se voit dans le miroir… Et pourtant les façons de penser et d’agir ne se sont guère modifiées….Qu’il s’agisse du manque de transparence et des mensonges des autorités japonaises ou encore de l’attitude des industriels et des Etats qui seraient presque prêts à tourner la page comme si de rien n’était… Oui un an après, la plupart des programmes nucléaires ont été maintenus et une cinquantaine de pays ne dévient pas de leur route vers l'atome. Oui un an après, le Japon a commencé à reconstruire ses villes, ses routes et ses ports, mais des milliers de personnes, sacrifiées, sont condamnées à vivre une demie-vie dans des zones contaminées…. Alors, Fuksuhima a t-il vraiment été une catastrophe pour rien ? Une catastrophe monstre, en tout cas. C’est ce qu’avait écrit Jean-Pierre Dupuy , qui est notre invité aujourd’hui. Une triple catastrophe disait le philosophe, car la tragédie de Fukushima mêle trois types de catastrophes que l'analyse traditionnelle à l’habitude de séparer : une catastrophe naturelle, une catastrophe industrielle et une catastrophe morale. C’est-à-dire que Fukushima englobe à la fois le tsunami, Tchernobyl et Hiroshima. Professeur à Stanford aux Etats-Unis, Jean-Pierre Dupuy a publié au Seuil *Petite métaphysique des tsunamis * (2005), Retour de Tchernobyl , son *journal d’un homme en colère *  (2006) et puis, tout récemment, L’avenir de l’économie  aux éditions Flammarion.Homme en colère, Michaël Ferrier  l’est aussi. Ecrivain et essayiste résident à Tokyo, il vient de publier aux éditions Gallimard, Fukushima : Récit d’un désastre  dans lequel il raconte comment il vécu le séisme. Mais aussi comment les japonais ont réussi à survivre dans cet enfer. Dans le sillage des Notes d’Hiroshima  de Kenzaburô Oé, prix Nobel de littérature, il s’en prend à « cette fraction des élites dirigeantes qui, avec le nucléaire est en train d’imposer une entreprise de domestication comme on en a rarement vu depuis l’avènement de l’humanité », écrit-il. Alors, Fukushima, une catastrophe pour rien ? Alors, comme dit un personnage du film d’Alain Renais, Hiroshima mon amour (1959), l’élite industrielle et politique n’a-t-elle rien vu à Fukushima ? Car il y a plus qu’une consonance qui rapproche Hiroshima de Fukushima. Vous entendrez les Réponses avec Jean-Pierre Dupuy et Michaël Ferrier, deux auteurs qui ont vu beaucoup de chose à Fukushima.

Fukushima
Fukushima Crédits : Radio France

Fukushima : une catastrophe pour rien?

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......