LE DIRECT

Populisme : une démocratie dégradée?

58 min

Populisme
Populisme Crédits : Radio France

Le spectre du « populisme » hante le monde au point que certains pensent qu’il est le principal danger du XXIe siècle pour la démocratie….Au point qu’il n’est pas incongru de se demander, comme naguère le fut le communisme selon Sartre, s'il n'est pas « l’horizon indépassable de notre temps »… On le croyait relégué à des temps funestes, ou réservé à quelques machos sud-américains, le populisme court aujourd’hui l’Europe : en Autriche, en Suisse, en Italie, en Belgique, au Danemark, et en Hongrie où la politique menée par le Premier ministre Viktor Orban avec l’adoption depuis le 1er janvier d’une nouvelle constitution aux accents nationalistes, la restriction des libertés publiques, inquiète l’Union européenne… Mais le populisme a aussi le vent en poupe aux Etats-Unis où l’irruption bruyante du mouvement du Tea Party sur la scène publique américaine et son influence notable au sein du Parti Républicain donne à la Primaire américaine une coloration particulière… Et en France, le populisme serait-il devenu ce nouveau gros mot que nos politiques se jettent au visage? Populiste, Marine Le Pen qui dans ses vœux aux Français appelle à « rendre le pouvoir le peuple… ». Populiste, Jean-Luc Mélenchon qui lui aussi invite ses compatriotes à « prendre le pouvoir politique, le pouvoir économique, face aux riches et aux puissants et à tout chambouler en 2012 »…. Populiste, la réforme voulue par le gouvernement qui met en place les jurés populaires dans les tribunaux correctionnels… A n’en point douter l’étiquette surcharge l’espace médiatique… Et, souvent, cette notion, dont les contours demeurent flous, est dévoyée, employée pour disqualifier plutôt que décrire….Alors de quoi ce « retour du populisme » est il le nom ? Et comment le qualifier ? Est-il le symptôme des tourments d’une Europe assaillie par la gobalisation, du sentiment de déclin, de déclassement qui inquiète les citoyens du vieux monde ? Le fruit de la crise économique, financière et morale et civilisationnelle ?... Ou encore est-il la maladie sénile de la démocratie, entendez le symptome de la crise de la démocratie représentative…. Mais il ne sera pas question ce soir que de retour du populisme politique, Les Retours du Dimanche , dans la vie des idées qui agitent les pages débats du Monde, ouvre le dossier du populisme culturel… Enfin notre tour du monde, reçoit en exclusivité la présidente de l’association tunisiennes des femmes démocrates, Alhem Beladj , qui demain se verra décernée le Prix Simone de Beauvoir pour la liberté des femmes dans le monde….

Intervenants
  • Professeur des Universités à Sciences Po et directeur général de la Fondation pour l’innovation politique (Fondapol)
  • Professeur à l'université Descartes-Sorbonne, titulaire de la chaire de philosophie politique.
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......