LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Pourquoi fume-t-on encore?

58 min

campagne anti-tabac
campagne anti-tabac Crédits : Radio France

“Fume, fume et puis oublie... les détergents qu’il y a dedans et puis les bénéfices de l’Etat, la marge de la Seita”... “La cigarette tue...” Cette semaine, la 25e journée mondiale contre le tabac devait rappeler que “Dieu n’est plus ce fumeur de Havane” qui avait dit à Serge Gainsbourd que la fumée envoyait au Paradis... Chaque année, la cigarette tue plus que le paludisme, plus que le sida, plus que la guerre, plus que le terrorisme... Plus de cinq millions et demi de vies emportées prématurément chaque année. Cent millions de morts au XXe siècle ; sans doute un milliard pour le siècle en cours. Oui, comme l’écrit l’historien américain Robert Proctor, “la cigarette, est l'invention la plus meurtrière de l'histoire de l'humanité". Et en France : «le tabac tue chaque année 60 000 personnes. Cela représente le crash d’un avion de ligne chaque jour. 1,2 million de morts au bout de vingt ans. A chaque génération, le tabac nous inflige une saignée comparable à celle de la Première Guerre mondiale.»...

Alors pourquoi fume-t-on encore ? “La cigarette, c'est l'archétype du plaisir parfait : c'est exquis et cela laisse toujours insatisfait”... écrivait Oscar Wilde... Car malgré plus de 40 ans de politiques publiques de lutte contre le tabagisme, les chiffres sont toujours inquiétants... Six mille milliards de cigarettes sont consommées chaque année dans le monde et le tabagisme regagne du terrain... Le marché français du tabac a progressé de 30% entre 1999 et 2009..... Le nombre de fumeurs a augmenté entre 2005 et 2010 de 31,8% à 33,6%, un fléau qui touche désormais les femmes, les jeunes et les pauvres...

A qui la faute ? A l’inconscience persistante des consommateurs ? Au manque de coordination et de sévérité des politiques publiques, ou aux industriels du tabac qui, depuis des années, en toute impunité, déversent leurs dollars pour mettre en oeuvre tous les moyens de propagande et d'instrumentalisation du doute scientifique afin de retarder la prise de conscience des ravages de la cigarette... Et inventent tous les procédés chimiques possibles pour nous rendre toujours plus dépendant de l’Allumeuse... Et pour en parler, Les Retours du dimanche ont invité ce soir Serge Karsenty , sociologue, chercheur honoraire au laboratoire "Droit et Changement Social" de la Faculté de Droit, CNRS-Université de Nantes qui a collaboré au rapport d'expertise intitulé Tabac - Comprendre la dépendance pour agir , et Didier Nourrisson , Historien Professeur d'histoire contemporaine à l'IUFM de Lyon, Auteur notamment de Cigarette : histoire d'une allumeuse (Payot, 2010)Mais il ne sera pas question ce soir que des volutes de fumées meurtrières, Nicolas Truong dans la vie des idées qui agitent les pages débat du Monde nous parle de Facebook qui perd des amis en bourse...Tandis que notre Tour du monde, en compagnie de Philippe Ricard , correspondant du Monde à Bruxelles, se penche, après le oui Irlandais, sur les suites du pacte budgétaire européen...

Intervenants
  • Historien. Professeur d'histoire contemporaine à l'IUFM de Lyon
  • Sociologue Chercheur honoraire au laboratoire "Droit et Changement Social" de la Faculté de Droit, CNRS-Université de Nantes
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......