LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Quel avenir pour l'islam de France?

58 min

Muslim pride pour certains, fête de l’Huma islamique pour d’autres...voici que le 29eme congrès de l’Union des organisations islamiques en France, qui se déroule ce week-end au Bourget, est au centre de toutes les controverses et de toutes les inquiétudes... Oui le climat est tendu en cette campagne électorale... qu’il s’agisse de la polémique sur la viande Hallal, de la tolérance zéro après les tueries de Toulouse et Montauban avec les mises sous écrous de groupuscules salafistes et les arrestations spectaculaires de barbus prétendument islamistes...

Sans compter l'interdiction d'entrée sur le territoire français de prédicateurs invités au Congrès, accusés de propos antisémites et discriminatoires, les regrets du gouvernement face à la présence de l'universitaire Tariq Ramadan, la mise en garde publique du président de la République sommant les dirigeants de l'UOIF d'éviter tous débordements... Autant de frictions qui signent la fin de la lune de miel entre le Président Sarkozy et l’une des principales composantes de l’Islam de France...

C’est pourtant lui, Nicolas Sarkozy, qui en 2003, promouvait l'islam épicé de ce mouvement proche des Frères musulmans, lui qui oeuvrait à sa légitimité en faisant entrer la Fédération dans le tout récent Conseil français du Culte musulman, lui en promettant même la présidence...

Mais depuis, tout au long du quinquennat, se sont succédés les débats et les polémiques incessantes sur la pratique et la place de l'islam : la burqua, le hallal, les prières de rues, l’identité nationale...comme si Nicolas Sarkozy avait renoncé au vote musulman préfèrant errer sur les terres islamophobes du Front National, comme s’i l avait abandonné son projet d’'organiser un Islam de France, tiraillé, fracassé par ses querelles internes. Alors entre stigmatisation et divison, quel avenir pour l’Islam de France ?

Mais l'affaire Mohamed Merah est passée par là. Pour Olivier Roy, qui est notre invité ce soir, les assassinats commis par Mohamed Merah ont ramené sur le devant de la scène la question de l'intégration, notamment celle des jeunes musulmans de seconde génération. Soit on s'alarme de leur radicalisation, soit on s'inquiète de leur stigmatisation. Or en tuant des militaires musulmans français, Mohamed Merah a peut-être voulu tuer son double et son contraire, explique dans Le Monde le politologue Olivier Roy, et auteur de "Généalogie de l'islamisme" (Pluriel). Car pour un Mohamed Merah qui rejoint les talibans, combien de musulmans français dans les troupes qui les combattent ? Enormément. Parce que la réalité sociale de l'islam en France est en train de changer, nous dit-il. Il suffit de regarder les noms des professeurs de collège et de lycée, ceux des médecins dans les hôpitaux, des avocats, des journalistes locaux, des membres des conseils municipaux (pas de l'Assemblée nationale) pour voir la lente montée de classes moyennes musulmanes qui quittent les ghettos pour les centres-villes et mettent même leurs enfants dans les écoles catholiques. Dans le même quotidien du soir, l'anthropologue Dounia Bouzar souhaita alerter, une fois de plus, sur le danger rampant des mouvements radicaux en leur opposant l'importance des valeurs humanistes. Dans "La République ou la Burqa. Les services publics face à l'islam manipulé" (Albin Michel, 2010), co-écrit avec sa fille, Lylia Bouzar, elle considère que l'islam est pris en otage par des sectes qui profitent du contexte international et de la déshérence sociale pour imposer une identité fantasmée, un islam imaginaire et souvent oppressif très éloigné de sa philosophie profonde. Car l'islam s'est mondialisé. Mais il s'est aussi éclaté et individualisé. Alors quel avenir pour l'islam dans une France en souffrance ?

Islam
Islam Crédits : Radio France
Intervenants
  • Imam, recteur de la grande mosquée de Bordeaux
  • anthropologue, directrice générale du Centre de Prévention contre les dérives sectaires liées à l’islam (CPDSI)
  • Politologue spécialiste de l’islam, professeur à l’Institut universitaire européen de Florence (Italie)
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......