LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Quelle politique pour les otages français ?

49 min

La famille Moulin Fournier
La famille Moulin Fournier Crédits : Radio France

Le brouillard qui entoure la situation des 15 otages français détenus en Afrique ne cesse de s’épaissir. Et la semaine aura été, de ce point de vue, lourde de sens. Alors que dans la nuit de mardi, Aqmi revendiquait l’éxécution de Philippe Verdon, en représailles à l’opération Serval au Mali, une annonce toujours pas confirmée par les autorités françaises, les islamistes nigérians de Boko Haram diffusaient, quant à eux, un enregistrement laissant entendre la voix de Tanguy Moulin Fournier, le père de la famille enlevée au nord Cameroun, supplier l’Ambassadeur de France au Nigéria de tout mettre en œuvre pour qu’une solution soit trouvée, car ajoutait-il : « nous ne tiendrons pas longtemps ». Une succession d’événements qui s’inscrit dans une suite macabre qu’il s’agisse de l’exécution des 7 otages étrangers par le groupe islamiste nigérian Ansaru ou de l’échec fatal de l’intervention pour sauver Denis Allex… Alors que François Hollande a annoncé le retrait prochain des forces françaises du Mali, la question des otages demeure. D’autant que l’exception française, en matière de gestion de prise d'otages, semble avoir vécu. La France ne paiera plus. Une doctrine prohibitive mais impérieuse pour les uns. Humainement insoutenable pour les autres. Une froide fermeté qui met fin à 25 ans de politique plus compassionnelle. Un changement de cap réclamé depuis longtemps par le Royaume-Uni et par les Etats-Unis. Mais est-ce vraiment applicable ? Quelles conséquences immédiates pour les otages français et à terme sur le business des otages ?

Mais il ne sera pas question ce soir que de la crise des otages français, la vie des idées revient sur l’intervention francaise au Mali tandis que notre tour du monde, en compagnie de Marie Jégo, journaliste au Monde,se projette en Turquie ou l’appel du leader charismatique du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) à déposer les armes pourrait mettre fin à un conflit de trente ans.

Intervenants
  • Journaliste, spécialiste de l'Afrique
  • Géostratège, spécialiste de l'étude des conflits armés et des relations internationales et stratégiques
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......