LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
hoto of American jazz singer Billie Holiday (1915 - 1959) performing at the Club Downbeat in Manhattan.
Épisode 1 :

Lady Sings the Blues

58 min

Billie Holiday ne se ressemble jamais. Les photos qui existent d’elle montrent une adolescente effrontée, une femme fatale, une ménagère, une amoureuse soumise, une meneuse d’hommes, une junky décharnée. Portrait d’une femme aux multiples visages, qui a vécu chacune des notes qu’elle a chantées.

Billie Holiday, en 1958 à l'aéroport d'Orly
Billie Holiday, en 1958 à l'aéroport d'Orly Crédits : UPI - AFP

Rediffusion du 20 juillet 2015

Son visage, tour à tour d’adolescente effrontée, de tapineuse sans vergogne, de "princesse nègre", de star titubante, de junky décharnée, romance sa vie. Son chant, pas le plus juste, ni le plus virtuose, ni le plus populaire, en dit plus encore. Billie Holiday est la voix du jazz, celle qui l’incarne pour le profane et témoigne des vicissitudes de la triple condition d’artiste, femme, et noire. Une vie et une voix qui ont dessiné une figure mythologique : Lady Day .

A ECOUTER : Billie Holiday : Lady Day by night

La playlist de la semaine :

Playlist de l'épisode 1 :

Billie Holiday : Lady Sings The Blues (Holiday, Nichols) Carnegie Hall Concert Nyc, 1956

Bessie Smith : Down Hearted Blues (Austin, Hunter) * 1923

Extrait Du Film New Orleans, Arthur Lubin, 1947

Louis Armstrong : West End Blues (Clarence Williams, J. Oliver) 1928

Billie Holiday: Riffin' The Scotch (Buck, Goodman, Mcdonough,Mercer) 1933.

Duke Ellington with Billie Holiday : Saddest Tale (Big City Blues) (Ellington) 1935 Film "Symphony In Black"

Billie Holiday :Billie’s Blues (I Love My Man) (B.Holiday) First Esquire Concert, 1944

Billie Holiday : Don’t Explain (A.Herzog, B.Holiday)1945

Billie Holiday :God Bless The Child (Herzog/Holiday) Washington, Dc. Radio Broadcast. 1956

Billie Holiday: Everything Happens To Me (Adair, Dennis)Rehearsal Artie Shapiro`S Home 1955

Count Basie with Billie Holiday : Swing, Brother, Swing (Bishop, Raymond, Williams) 1937

Billie Holiday : Trav’lin Light (J.Mundy, T.Young, J.Mercer)1942

Billie Holiday: My Man (Charles, Pollack, Willemetz)1952

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......