LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Vue aérienne d'Imphy, et de son site industriel

Retour à Imphy, potentielle capitale de la France, avec Luc Moullet

3 min
À retrouver dans l'émission

Aujourd'hui, nous repensons au projet de déplacement de la capitale française, porté par le cinéaste Luc Moullet dans son film "Imphy, capitale de la France"

Vue aérienne d'Imphy, et de son site industriel
Vue aérienne d'Imphy, et de son site industriel Crédits : Yhpmi

Aujourd'hui, nous partons pour la ville d'Imphy, dans la Nièvre. Pourquoi ? Parce que nous sommes le vendredi 13 août, et qu'une bonne partie du pays semble en vacances. Paris est vidée de la majorité de ses habitants. Ses rues désertes ont éveillé en moi le sentiment d'une certaine inutilité de tous ces grands espaces abandonnés. Ils m'ont rappelés un film et un projet qu'on pourrait réactiver. Ce film est un court-métrage de 1995 signé par le cinéaste le plus drôle de la Nouvelle Vague : Luc Moullet. Toute l’idée du film est contenue dans son titre : Imphy, capitale de la France (produit par les Films d'Ici).

L'été serait peut-être un moment propice pour repenser à cet ambitieux projet de réaménagement du territoire. Luc Moullet part de ce constat sans appel : la ville de Paris n’est plus en mesure d’assurer ses fonctions de capitale de la France. Ville gargantuesque, ville polluée, ville excentrique, elle concentre avec son agglomération trop d’habitants et de CO² au km², et surtout trop de centres de pouvoirs différents dans un même espace. Il serait donc bienvenu de la déplacer en s'inspirant des modèles brésiliens ou australiens des changements de capitales : Brasilia a été désignée capitale du Brésil après Rio, et Canberra capitale de l'Australie après Melbourne.

On pourrait par exemple profiter de la désertion de Paris pour déplacer les lieux des pouvoirs exécutifs et législatifs, actuellement déserts. Mais que faire de ces endroits vides ? Luc Moullet a une réponse : l'Elysée pourrait devenir selon lui : "un musée très fréquenté", et l'Assemblée Nationale un Palais des Congrès... La généralisation des réunions à distance et des écrans, en forte hausse depuis 1995, a découplé l'exercice du pouvoir de ses lieux. Et l'installation des centres décisionnaires à Paris n'est peut-être aujourd'hui plus si nécessaire.
 

Mais alors où déplacer la capitale de la France ? Luc Moullet a aussi une réponse : à Imphy.

Bien avant les pandémies et les confinements, Luc Moullet avait décelé le potentiel de ce qu'il appelle les "villes pas trop grandes". Accompagné de son acolyte Antonietta Pizzorno, il se rend à Imphy pour essayer de voir où installer le nouveau Sénat. Imphy, c’est une commune d'un peu plus de 3000 habitants, sans grand engorgement urbain, située presque parfaitement au centre de notre pays, à une dizaine de km de Nevers. Mais les questions se bousculent : faut-il maintenir le projet à Imphy ? Faut-il soumettre l'idée au vote ? Est-ce qu'Imphy,  les imphycoises et les imphycois accepteront les infrastructures d'une capitale ?  Le projet et le film de Luc Moullet vont vite se mettre à dérailler.

Délirer les cartes, les lieux et la géographie, tout en posant de bonnes questions, c'est le génie excentrique de Luc Moullet et de ses films. Je signale pour finir la publication récente de son autobiographie, sous le titre Mémoires d’une savonnette indocile (aux éditions Capricci).

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......