LE DIRECT

Après les attentats de Paris

59 min
À retrouver dans l'émission

Après les attentats de Paris

Le dimanche 11 janvier a été marqué par de très nombreuses manifestations en France et dans le monde. Entre 3,7 et 4 millions de Français sont descendus dans la rue ce qui constitue le plus grand rassemblement enregistré dans notre pays. Le jeudi précédent, jour de deuil national, l’observation d’une minute de silence avait été perturbée dans plusieurs établissements scolaires. Le ministère de l’éducation nationale a relevés des incidents dans une centaine d’établissements. Le Premier ministre Manuel Valls a déclaré mardi à l’Assemblée nationale que la France était engagée dans « une guerre contre le terrorisme, le djihadisme et l’islamisme radical » , et a annoncé « des mesures exceptionnelles à même de répondre à une situation exceptionnelle » , écartant cependant l’adoption de textes qui « dérogeraient au principe du droit et des valeurs » . Il a affirmé la nécessité de renforcer les services de lutte anti-terroriste et de renseignement, rappelant que la création de 432 emplois à la DGSI était déjà programmée. Revenant sur la question de la radicalisation en système carcéral, Manuel Valls a annoncé la surveillance des détenus susceptibles de faire la promotion du djihad et leur regroupement dans des quartiers pénitentiaires spécifiques d’ici la fin 2015. Un fichier recensant les personnes condamnées pour terrorisme ou membres d’un groupe de combat est à l’étude et doit être couplé avec une obligation pour ces personnes de déclarer leur domicile et de se soumettre à des obligations de contrôle. L’UMP a exprimé son soutien à la politique mise en œuvre par l’exécutif après les attentats.

A l’échelle européenne, le Premier ministre a annoncé que le dispositif français en vue de la mise en place d’un système communautaire d’échange d’informations sur les passagers empruntant les transports aériens sera prêt en septembre 2015. Ces données dites PNR comportent notamment le nom du passager, les dates et itinéraire du voyage, les adresses et numéros de téléphone ainsi que les moyens de paiement utilisés. Ce système est actuellement gelé au parlement européen dans l’attente d’un avis de la justice européenne.

Alors que le Royaume-Uni est en alerte face à des menaces d’attentats, le premier ministre David Cameron a exprimé sa volonté d’interdire plusieurs services de communication instantanée en raison de la confidentialité dont jouissent ses utilisateurs. La chancelière allemande Angela Merkel a annoncé que des dispositions visant à priver de cartes d’identités de potentiels djihadistes soupçonnés de vouloir rejoindre la Turquie étaient à l’étude.

Participant à la marche organisée à Paris avec une soixantaine d’autres dirigeants étrangers, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a déclaré dans un message à destination des juifs de France qu’Israël était leur foyer alors que quatre personnes de confession juive ont trouvé la mort dans la prise d’otage de l’hyper casher porte de Vincennes.

Invités

Michaela WIEGEL, correspondante à Paris de la Frankfurter Allgemeine Zeitung

Jean-Louis BOURLANGES, professeur à l’Institut d’études politiques de Paris

François BUJON DE L’ESTANG, ambassadeur de France

Thierry PECH, directeur général de la fondation Terra Nova

Brèves

Jean-Louis BOURLANGES a évoqué la fermeture prochaine de l'Institut français de Lisbonne

Thierry PECH a salué l'attitude de la rédaction du journal Le Monde au cours des attentats qui ont frappé Paris

François BUJON DE L'ESTANG a mentionné le film Timbuktu réalisé par Abderrahmane Sissako

Philippe MEYER a mentionné le film Le scandale Paradjanov réalisé par Serge Avédikian

Hans Joachim SCHÄDLICH, Sire, Ich eile (Rowohlt, janvier 2012)

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......