LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Emmanuel Macron le 14 octobre à la télévision, annonçant la mise en place d'un couvre-feu pour 9 métropoles françaises.

Ce que le Covid fait à l’autorité de l’Etat

20 min
À retrouver dans l'émission

Le mot « colère » revient en boucle dans les médias depuis mercredi soir, après l’intervention télévisée d’Emmanuel Macron annonçant un couvre-feu entre 21h et 6h dans 9 métropoles. Mais au fond, que pense vraiment la majorité des Français de cet acte d’autorité mis en scène par le Président ?

Emmanuel Macron le 14 octobre à la télévision, annonçant la mise en place d'un couvre-feu pour 9 métropoles françaises.
Emmanuel Macron le 14 octobre à la télévision, annonçant la mise en place d'un couvre-feu pour 9 métropoles françaises. Crédits : Alexandre MARCHI / L'Est Républicain - Maxppp

Le dispositif est donc en place depuis vendredi minuit, avec le retour des fameuses attestations et des amendes. Dans 9 métropoles françaises où la situation épidémique est jugée alarmante, vous ne pouvez désormais sortir après 21h que pour raison de santé, aide à une personne dépendante, promenade d’un animal ou raisons professionnelles.

Les réactions de colères ne manquent pas, caractère insupportable de cette nouvelle privation de liberté qui pénalise les individus sur leur temps de loisirs, de vie privée, de sorties culturelles ou conviviales, un métro boulot dodo coercitif, particulièrement mal vécu chez les professionnels de la restauration et de la Culture.  

D’autres analyses établissent pourtant une acceptation majoritaire de ces nouvelles mesures contraignantes, citant, dans la foulée de l’intervention présidentielle, cette étude Harris Interactive indiquant que 73% des personnes interrogées se disaient favorables au couvre-feu, comme si l’impératif sanitaire n’était plus ni de droite ni de gauche, et tant pis pour nos libertés (dont Le Monde nous rappelait vendredi à quel point nous nous étions accoutumés à les voir limitées depuis 2015, vivant près de la moitié du temps sous un régime de restrictions, de Vigipirate aux mesures Anti Covid).

Dans une période de trouble et d’inquiétude, de quelle autorité les Français sont-ils vraiment en attente ?

Et que penser de la similitude des décisions prises chez nos voisins européens : Grande Bretagne, Belgique, Pays-Bas,  Catalogne, Allemagne : en Allemagne Angela Merkel elle-même a semblé ces derniers jours presque martiale –ce qui n’est pas son genre-, convoquant les ministres présidents des Länder allemands pour les  mettre d'accord sur un certain nombre de mesures nationales avec notamment la fermeture des restaurants, des bars et des commerces de 23 heures à 6 heures du matin (sans privation de circulation, ce qui ne s’appelle donc pas un couvre feu), mesure finalement annulée par le tribunal administratif selon qui cette mesure ne permet pas une réduction significative de l’incidence de l’infection. Samedi cependant, Angela Merkel dans son podcast hebdomadaire s’est montrée grave et solennelle pour appeler les Allemands à rester à la maison autant que possible.

Alors, quelles réponses des Etats face à cette 2e vague ? Quelles attentes de l’opinion selon les pays ? Autorité ou autoritarisme de l’Etat : quel sera l’effet Covid ?

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Vous pouvez retrouver ici l'émission intégrale. 

Intervenants
  • Femme politique, romancière, ancienne ministre de la Culture dans les gouvernements Ayrault puis Valls
  • Directrice éditoriale au journal Le Monde. Spécialiste notamment des questions internationales.
  • directeur général de Terra Nova
  • Politologue. Professeur des Universités à Sciences Po.
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......