LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Terrasse de restaurant fermée près du vieux port de Marseille, le 28 septembre

France / covid : dans quel état en sortirons-nous ? (partie 2)

15 min
À retrouver dans l'émission

Le virus envahit tout : nos journaux, nos vies, nos cerveaux, notre époque. Entre préoccupation et obsession, dans quel état en sortirons-nous ?

Terrasse de restaurant fermée près du vieux port de Marseille, le 28 septembre
Terrasse de restaurant fermée près du vieux port de Marseille, le 28 septembre Crédits : Nicolas Tucat - AFP

Nous sommes devenus en quelques mois des professionnels des courbes de contamination et des taux d’incidence et nous vivons suspendus aux points de communication du ministre de la Santé.

Ici et là quelques protestations, mais l’emporte surtout l’attitude résignée d’une majorité de Français, dont les sondages nous disent qu’ils seraient prêts à se reconfiner. Résignés, voire accoutumés, nous le sommes désormais à attraper d’un même mouvement nos clefs et notre masque lorsque nous sortons de chez nous, mécaniques aussi, à nous laver les mains dès que nous croisons un flacon de gel ; entré dans les mœurs ce recul mécanique de nos corps dans le métro, si quelqu’un toussote ou renifle. Impensable, enfin, depuis la rentrée, de programmer de grandes tablées ou des fêtes d’anniversaire, ni même de faire des projets de déplacement ou de vacances. 

« Un être qui s'habitue à tout, voilà je pense, la meilleure définition qu'on puisse donner de l'homme » notait déjà, bien longtemps avant nous, Dostoïevski… 

Nous voici en effet habitués à cette préoccupation ou obsession sanitaire qui envahit tout, nos vies, nos médias, le débat public… A peine écoutons nous ces philosophes furibonds, de BHL à André Comte Sponville, qui fustigent la facilité avec laquelle nous renonçons à notre liberté, ou encore l’acteur Nicolas Bedos et son tweet sulfureux : "Vivons à fond, embrassons-nous, crevons, ayons de la fièvre, toussons, récupérons, la vie est une parenthèse trop courte pour se goûter à reculons". Tweet excessif vite amendé par son auteur…

Mais au-delà : dans quel état sortirons-nous de ce « tout sanitaire » auquel nous nous accoutumons ?

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Vous pouvez retrouver ici l'émission intégrale.

Chroniques
11H38
21 min
L'Esprit public
La trumpisation du monde est-elle contagieuse ? (partie 3)
Intervenants
  • Directrice éditoriale au journal Le Monde. Spécialiste notamment des questions internationales.
  • journaliste, ancien chroniqueur au quotidien Le Monde
  • Philosophe, académicien, et producteur de l'émission "Répliques" sur France Culture
  • Historien des relations internationales, directeur de l’Institut français des relations internationales (IFRI).
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......