LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

La droite après l'élection de Nicolas Sarkozy - La géopolitique du Pacifique

59 min
À retrouver dans l'émission

La droite après l'élection de Nicolas Sarkozy

Nicolas Sarkozy a été élu le 30 novembre à la présidence de l’UMP avec 64,5% des voix, ses concurrents Bruno Le Maire et Hervé Mariton ont respectivement obtenu 29,2% et 6,3% des suffrages.

Au cours d’une réunion des cadres de l’UMP samedi 13 décembre, l’ancien président de la République a annoncé son objectif de faire du parti « une armée de militants » , tablant sur 500.000 adhérents à l’horizon 2017. Nathalie Kosciusko-Morizet a été nommée vice-présidente du parti et Laurent Wauquiez secrétaire général. Nicolas Sarkozy a annoncé la tenue fin-janvier d’un conseil national de l’UMP qui portera « sur la nature du projet que le parti doit proposer aux Français » .

Le député des Hauts-de-Seine et proche de Bruno Le Maire Thierry Solère s’est vu confier la mission d’organiser un groupe de travail en vu de la préparation de la primaire qui devra désigner le candidat de l’UMP aux élections présidentielles de 2017. Les premières conclusions de ce groupe de travail sont attendues d’ici 2 mois. Le rapport sera soumis au bureau politique avec un agenda permettant la tenue de primaires au plus tard à la rentrée de septembre-octobre 2016.

Le nouveau président de l’UMP s’est donné pour premier objectif de rassembler le parti en vu des élections départementales et régionales de 2015. L’UMP a remporté sa première victoire électorale depuis le retour aux affaires de Nicolas Sarkozy avec l’élection de Gérard Menuel comme député de la 3e circonscription de l’Aube. Cette législative partielle opposait le suppléant de François Baroin parti siéger au Sénat au candidat du Front National Bruno Subtil.

L’enquête sur l’affaire dite Bygmalion et les comptes de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2012 se poursuit : le parquet de Paris a élargi ses investigations au délit de financement illégal de campagne électorale. Les enquêteurs suspectent que 18,5 millions d’euros ont été frauduleusement éludés du compte de campagne de Nicolas Sarkozy via un système de fausses factures. Sept personnes ont été mises en examen dont l’ancien directeur adjoint de la campagne Jérôme Lavrilleux.

L’ancien président de la République est également au centre d’un ouvrage de Vanessa Ratignier et Pierre Péan publié en septembre dernier enquêtant sur les relations troubles entre le Qatar et la classe politique française.

La géopolitique du Pacifique

Le FMI a annoncé dans un rapport publié en octobre que le PIB de la Chine atteindrait 17.632 milliards de dollars en 2014 contre 17.416 milliards de dollars aux Etats-Unis, la Chine devenant ainsi la première puissance économique mondiale.

Cette ascension s’inscrit dans un contexte régional tendu : Pékin et Tokyo se disputent la souveraineté des îles Senkaku / Diaoyu situées dans la mer de Chine orientale alors que le premier ministre japonais Shinzo Abe, confirmé dans son poste le 14 décembre, s’est prononcé pour une réforme de la constitution nippone qui n’autorise le Japon qu’à maintenir des forces d’autodéfense et interdit tout déploiement extérieur de troupes. Un contentieux oppose également la Chine à ses voisins vietnamiens, taïwanais et philippins autours de l’archipel des Spratleys et des Paracels dans la mer de Chine méridionale. 90% du commerce extérieur de la Chine et un tiers du commerce mondial transitent par cet axe stratégique.

Le débat politique à Hong-Kong et Taiwan s’est récemment focalisé autours du thème de l’évolution des rapports entretenus avec la Chine. Rétrocédé en 1997 à Pékin après 150 ans de présence britannique, Hong-Kong bénéficie d’un niveau élevé d’autonomie par rapport au pouvoir central. La présélection par Pékin de futurs candidats proches du parti communiste chinois en vu des élections au poste de chef de l’exécutif de Hong Kong a déclenché 2 mois de manifestations sous la bannière du « mouvement des parapluies », réclamant l’instauration d’un véritable suffrage universel. Les derniers campements des contestataires ont été démantelés par les forces de l’ordre vendredi 12 décembre.

Les élections organisées fin novembre à Taïwan ont tourné à la défaite du parti Kuomintang au pouvoir qui s’était engagé dans une politique de rapprochement avec Pékin. Un projet d’accord de libre-échange avec la Chine avait déjà provoqué d’importantes manifestations en mars dernier et une occupation du Parlement de Taipei. Réagissant aux résultats des élections dans les pages du journal d’Etat chinois Global Times, le général Liu Jingsong a affirmé que la question taïwanaise ne pouvait rester trop longtemps sans solution et qu’un recours légitime à des moyens militaires demeurait envisageable pour accélérer la réunification entre la Chine et Taïwan.

Le 22ème sommet Asie-Pacifique réunissant les 21 pays et territoires riverains de l’océan pacifique s’est tenu en novembre à Pékin. La feuille de route adoptée à l’issue des discussions prévoit la création à terme d’une zone de libre-échange régionale. Ce projet entre en concurrence avec le projet de Partenariat Trans-pacifique, accord de libre échange à l’initiative des Etats-Unis qui doit inclure 11 pays de la région à l’exception de la Chine.

Invités

Sylvie KAUFFMANN, directrice éditoriale au Monde

Jean-Louis BOURLANGES, professeur à l’Institut d’études politiques de Paris

François BUJON DE L’ESTANG, ambassadeur de France

Thierry PECH, directeur général de la fondation Terra Nova

Brèves

Elisée RECLUS, Histoire de la guerre de Sécession aux Etats-Unis (Pocket, 2014)

Jacques RUPNIK, Géopolitique de la démocratisation (Presses de Sciences Po, 2014)

Revue ESPRIT, Changer de rythme (Editions Esprit, 2014)

Sylvie KAUFFMANN a mentionné la nomination de la première femme évêque de l'Eglise anglicane

Jean-Louis BOURLANGES a mentionné le discours de François Hollande sur l'immigration et la disparition d'Andreas Schockenhoff

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......