LE DIRECT

La pauvreté en France

58 min
À retrouver dans l'émission

Emission en direct et en public du Studio 105

La « conférence nationale contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale » s’est tenue lundi et mardi à Paris, en présence de onze ministres et de représentants du monde associatif. « La pauvreté n’est pas une fatalité, [mais] l’effet de processus économiques et sociaux que l’on peut combattre », a déclaré Jean-Marc Ayrault qui a présenté les mesures du « pacte de solidarité » dont le coût se situera entre 2 et 2,5 milliards d’euros par an d’ici à la fin du quinquennat. Parmi ces mesures, le relèvement de 10% en sus de l’inflation du Revenu de Solidarité Active (RSA) d’ici à 2017 coûtera 1 milliard d’euros. « Alors que le RMI s’élevait à 50% du smic lors de sa création en 1989, son successeur, le RSA-socle, ne représente plus que 43% du salaire minimum [475 euros par mois] », a expliqué M. Ayrault. Près d’1,4 million de personnes bénéficient aujourd’hui de cette prestation sociale. Le Premier ministre a également annoncé pour le printemps prochain une réforme du RSA-activité, qui permet à un chômeur reprenant une activité de gagner davantage qu’en continuant de vivre de l’allocation. La couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C), qui assure la gratuité absolue des soins sans avance de frais aux 4 millions de Français ou étrangers en situation régulière vivant avec moins de 7.934 euros par an, sera étendue à 500.000 bénéficiaires supplémentaires par l’augmentation de 7% du plafond des ressources exigées. Le dispositif « garantie jeune » sera expérimenté dès septembre 2013 dans 10 « territoires pilotes », avant d’être généralisé au niveau national. Il consiste à proposer aux jeunes sans diplômes ni formation un contrat de travail d’un an renouvelable, durant lequel ils seront suivis par un accompagnateur social. A condition de respecter les propositions de travail ou de formation qui lui sont faites, le signataire touchera un revenu équivalent au RSA. M. Ayrault a enfin annoncé la création de 4.000 places en centres d’hébergement et de 4.000 autres solutions de mise à l’abri pour les demandeurs d’asile.

La pauvreté en France
La pauvreté en France

Au sujet de l’augmentation du RSA, le secrétaire général du Secours catholique Bernard Thibaud à déclaré : « Moins de 40 centimes par jour : ce n’est pas ça qui va changer la vie des plus pauvres ». « On voudrait certes aller plus vite, mais au regard de la situation de nos finances publiques et de la dette qu’on nous a laissée , il est clair qu’il s’agit d’un choix politique ambitieux », a observé mardi Jean-Marc Ayrault. Christian Jacob, le président du groupe UMP à l’Assemblée, jugeait pour sa part que le gouvernement avait « une nouvelle fois choisit la politique de l’assistanat en augmentant le RSA et le plafond de la CMU ».

Entre 2004 et 2010 (date de la dernière statistique connue sur ce point), le nombre de personnes vivant en dessous du seuil de pauvreté (fixé à 964 euros par mois pour une personne seule) s’est accru de 1,2 million de personnes en France, passant d’après l’Insee de 7,4 millions à 8,6 millions en 2010, soit plus de 14% de la population.

Invités :

Eric LE BOUCHER, directeur de la rédaction d’Enjeux-Les Echos, éditorialiste du site Slate.fr

Jean-Louis BOURLANGES, professeur à l’Institut d’Etudes Politiques de Paris

Max GALLO, romancier et historien

Thierry PECH, directeur de la rédaction d’Alternatives économiques

Brèves :

  • Au Théâtre de l’Oeuvre : Voyage au bout de la nuit , d’après l’œuvre de Louis-Ferdinand Céline, avec Jean-François Balmer, mise en scène de François Petit. Réservations au 01 44 53 88 88

  • Le n°140 de la revue Commentaire (hiver 2012-2013), fondée par Raymond Aron et dirigée par Jean-Claude Casanova, qui comprend notamment un entretien avec Raymond Aron : « Mon éducation philosophique et politique »

  • Jean-Loup Chiflet, Dictionnaire amoureux de l’humour (Plon, 2012)

  • Zone euro : des mesures immédiates pour une gouvernance efficace de la zone euro , rapport publié par le think tank Synopia (avec la contribution notamment de Pascale Andréani, Pierre de Boissieu, Xavier Musca). Voir : www.synopia.fr

L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......