LE DIRECT
Emmanuel Macron le 6 mai 2020 à l'Elysée / Xi Jinping à Macau en décembre 2019

France : la vie politique se déconfine / Chine : ce que la pandémie a fait à Xi Jinping

58 min
À retrouver dans l'émission

En France, la politique se déconfine, tandis que l'exécutif a annoncé cette semaine que le 2e tour des élections municipales devrait avoir lieu le 28 juin. En Chine, l'Assemblée nationale populaire annuelle s'est ouverte, et Xi Jinping essaye de reprendre le contrôle de Hong Kong par la loi.

Emmanuel Macron le 6 mai 2020 à l'Elysée / Xi Jinping à Macau en décembre 2019
Emmanuel Macron le 6 mai 2020 à l'Elysée / Xi Jinping à Macau en décembre 2019 Crédits : Ludovic Marin / Anthony Wallace - AFP

Première partie. France : la vie politique se déconfine

Ainsi en a-t-il été décidé par l’Executif : le 2e tour des élections municipales devrait avoir lieu le 28 juin parce que la politique locale ne saurait demeurer paralysée plus longtemps, surtout quand les mairies réalisent 45% de l’investissement public, lequel est particulièrement attendu en cette période de crise.

La vie politique reprend ses droits mais au fond, s’est-elle vraiment arrêtée ? Il semblerait qu’à cette question, tout le monde en France n’ait pas la même réponse : ainsi dans L’Express cette semaine l’avocat familier des allées du pouvoir, écrivain à ses heures, François Sureau considère que « pendant la crise le débat politique a été réduit à néant, les partis et le Parlement ont à peu près disparu, la presse n’a guère fait usage de sa liberté de critiquer »…voire… pour d’autres au contraire, et notamment des journalistes de la presse étrangère, la France s’est une nouvelle fois distinguée par sa capacité à méconnaître l’unité nationale au profit de débats permanents et de volonté d’en découdre avec le pouvoir. Un seul exemple : la commission d’enquête parlementaire annoncée au plus fort de l’épidémie.

Le gouvernement a-t-il menti sur les masques, fallait-il organiser le premier tour des Municipales, choisir la date du 11 mai pour déconfiner, rouvrir les écoles, laisser les parcs et jardins fermés ? Les Français n’ont jamais cessé de débattre : France défiante, qui a vu syndicats, Gilets Jaunes, prêts à repartir au combat dès la fin du confinement. 

Par ailleurs,  cette semaine, LREM a perdu sa majorité : 17 députés ont créé un neuvième groupe parlementaire à l’Assemblée revendiquant d’être « libre de soutenir le gouvernement si les mesures vont dans le sens de l’écologie, de la démocratie et de la solidarité. Mais libre aussi de s’opposer si besoin."

Emmanuel Macron ne peut donc plus compter sur la majorité absolue, à une voix près, mais minimise l’impact de cette scission, disant pouvoir compter sur ses alliés MoDem et Agir, tandis que bruissent les rumeurs d’un changement de Premier ministre et d’un nouveau gouvernement à venir pour affronter la crise et les 2 dernières années du quinquennat. En parallèle leaders et partis d’opposition eux aussi préparent leur retour, avec à droite l’offensif  Xavier Bertrand, à gauche l’appel à une « convention du monde commun » signé par 150 personnalités dont Yannik Jadot et Olivier Faure.

En politique, monde d’avant ou monde d’après, c’est toujours l’heure des comptes…

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Deuxième partie. Chine : ce que la pandémie a fait à Xi Jinping

3000 députés sont réunis depuis vendredi dans le cadre solennel du Palais du peuple, siège du Parlement chinois, sur la place Tian'anmen, pour la grand-messe annuelle du pouvoir communiste, qui se tient avec deux mois et demi de retard. Tandis que les Etats-Unis de Donald Trump ne cessent d’accuser la Chine d’être le pays d’où la catastrophe sanitaire mondiale est venue, Pékin au contraire a bien l’intention de bâtir autour du Covid un récit tout à la gloire du régime. 

« Nous avons obtenu une réussite stratégique majeure dans notre réponse au virus», a ainsi clamé le Premier ministre, Li Keqiang, au commencement de la session plénière, tout en reconnaissant que cette lutte contre le virus « s'est payée d'un prix élevé ». Le PIB du premier trimestre a décru de 6,8 %, une première dans l'histoire de la République populaire. La Chine s’est aussi abstenue de fixer un objectif de croissance pour l'année en cours – une première depuis 26 ans qui en dit long sur les incertitudes de la période - ce qui ne l’empêchera pas d'augmenter ses dépenses militaires de 6,6 % cette année.

Pékin qui a également profité de sa session parlementaire pour porter un coup de hache sans précédent au statut autonome d’Hong Kong, pourtant garanti jusqu’en 2047 selon les accords sino-britanniques. 

Ainsi un nouveau texte de 7 articles vise, je cite, « à stopper et punir les activités mettant en péril la sécurité nationale à Hong Kong, avec de nouvelles armes juridiques pour mettre au pas les voix discordantes démocratiques ». Un coup de force institutionnel, en pleine pandémie : le texte sera voté dans les prochains jours et son entrée en vigueur sera immédiate.

Comme l’écrivait hier la sinologue Valérie Niquet dans les colonnes du Parisien : La diplomatie du masque est révolue. La Chine qui voulait s’afficher en géant bienveillant disposé à aider les nations en difficulté et à servir de modèle pour contenir l’épidémie n’est plus. Xi ne fait plus semblant de sourire. Place à la fermeté. Les masques peuvent enfin tomber.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Coronavirus, une Conversation Mondiale - Emmanuel Laurentin

Emmanuel Laurentin vient présenter des morceaux choisis de la "Conversation mondiale" qu'il fait vivre en ce moment avec son équipe du Temps du Débat : des intellectuels de tous les continents leur envoient leurs réflexions sur la période historique que nous vivons. Il nous parle aujourd'hui de deux textes, l'un dans lequel l'historien américain David A. Bell nous incite à regarder du côté de deux animateurs radio qui selon lui façonnent la voix de la "base" du président des États-Unis ; et un autre écrit par la philosophe indienne Divya Dwivedi : "Nous ne saurons jamais pourquoi et pour quoi le monde existe et tourne". 

Intervenants
  • Journaliste et productrice de l'émission "Affaires étrangères" sur France Culture
  • journaliste, ancien chroniqueur au quotidien Le Monde
  • Président et co-fondateur de la société de conseil Vae Solis Communications
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......