LE DIRECT
Gilet jaune dans l'Ouest de la France / N. Hulot sur le plateau de L'émission politique, 22/11 / Maire d'Arras en 2008

Où en est notre « conscience écologique » ? / A quoi servent les maires ?

58 min
À retrouver dans l'émission

Un autre regard sur l'actualité de la semaine avec le philosophe François-Xavier Bellamy, le journaliste Gérard Courtois, l'ancien conseiller en communication de l'Elysée Gaspard Gantzer et le directeur général du think tank Terra Nova Thierry Pech.

Gilet jaune dans l'Ouest de la France / N. Hulot sur le plateau de L'émission politique, 22/11 / Maire d'Arras en 2008
Gilet jaune dans l'Ouest de la France / N. Hulot sur le plateau de L'émission politique, 22/11 / Maire d'Arras en 2008 Crédits : DAMIEN MEYER / Bertrand GUAY / Sami BELLOUMI - AFP

Première partie : Où en est notre « conscience écologique » ?

Emmanuel Macron en visite a l'usine Whirlpool d'Amiens le 3 octobre 2017
Emmanuel Macron en visite a l'usine Whirlpool d'Amiens le 3 octobre 2017 Crédits : Fred Haslin - Maxppp

L’image de ce samedi 24 novembre resterait celle de ces 5000 gilets jaunes faisant face à des CRS sur les Champs Elysées : images de "débordements" comme disait les chaines d’info qui les avaient fait tourner en boucle, on y voyait la frange la plus radicale de ce mouvement polymorphe tout en continuant d’entendre ces citoyens qui se vivaient assommés de charges, mal payés, abandonnés par l’Etat, en périphérie….

On attendait maintenant la réponse d’Emmanuel Macron : un projet de loi Mobilités présenté demain, avec l’abandon de la vignette poids lourds. Mardi le président présenterait sa programmation pluriannuelle de l’énergie, soit la feuille de route du gouvernement en matière de transition énergétique et l’installation d’un haut Conseil pour le climat placé sous l’autorité de Matignon, avec des moyens et de nombreux experts dont Pascal Canfin le directeur du WWF, et sans doute l’ouverture d’une sorte de nouveau « Grenelle de l’Environnement » ou Assises, ou Grande Consultation, au fond peu importait le nom, mais qui avait surtout vocation à maintenir les mesures impopulaires, les fameuses taxes sur les carburants au 1er janvier notamment, mais en associant à cette politique les associations, les syndicats voire… les fameux gilets jaunes eux-mêmes que l’Elysée voulait amener à désigner des porte paroles et à présenter des revendications précises et rationnelles.

Bref, essayer de sortir du dialogue de sourds, celui entendu par exemple jeudi soir sur le plateau de France 2, dans l’émission politique de Léa Salamé, entre l’ancien Ministre de l’environnement Nicolas Hulot qui parlait fin du monde, et un gilet jaune qui parlait lui de ses fins de mois !

Deuxième partie : A quoi servent les maires ?

Le maire RPR de Camembert, Jean Gaubert, en 2008
Le maire RPR de Camembert, Jean Gaubert, en 2008 Crédits : ROBERT FRANCOIS - AFP

A la faveur du Congrès annuel des maires de France, cette semaine, les maires avaient droit à la parole. Il y avait celui qui racontait s’être fait agresser à la sortie de chez lui par une concitoyenne en colère qui réclamait une place de parking, et qui constatait, comme tant d’autres une relation de plus en plus consumériste de ses concitoyens avec leurs édiles, un autre confessant qu’à part les dépôts de gerbes et les mariages, il se sentait dépossédé de ses pouvoirs par ces nouvelles intercommunalités –ou regroupement de communes- qui faisaient perdre aux conseils municipaux leur autonomie.

Beaucoup entendus aussi cette semaine, ces maires désemparés par la baisse des dotations ces dernières années, la suppression annoncée de la taxe d’habitation, la fin des emplois aidés. On avait lu, aussi, un peu effarés, ce que nous apprenait la grande étude réalisée par le Cevipof à savoir que 49% des maires interrogés ne souhaitaient pas se représenter lors des élections municipales de 2020. On avait vu enfin les polémiques autour de l’absence d’Emmanuel Macron au Congrès annuel des Maires de France, pas étonnant disaient certains de la part de ce président jacobin-énarque-n’ayant jamais été élu local-méprisant la France des Territoires- recentralisateur. La preuve : au lieu d’aller vers eux, c’était lui qui faisait venir les maires à l’Elysée pour une réception. 

Mais comme toujours, en cherchant un peu, on entendait aussi d’autres sons de cloche. D’abord dans l’étude du cevipof, ces 73% de maires interrogés qui se déclaraient plutôt satisfaits de leur vie d’élu, qui disaient avoir le sentiment que cette vie avait du sens et de la valeur…et puis il fallait lire aussi mardi dans La Croix le portrait d’un maire réconfortant : Jean Casiglia. Il correspondait pile poil au portrait-robot du maire français : mâle de plus de 60 ans, à la retraite, sans étiquette, élu dans le Loir et Cher. On le suivait dans ses activités quotidiennes : se félicitant de ces regroupements de communes qui permettaient de faire des économies d’échelle, par exemple pour le ramassage scolaire ou pour augmenter les horaires de présence en mairie, un maire qui reconnaissait que le maillage administratif du territoire français était certes devenu complexe mais qui prenait aussi cela comme une multiplication des « possibles » : pour les Transports, je me tourne vers l’Agglo ; pour l’urbanisme, vers l’intercommunalité ; pour l’organisation du 14 juillet vers mon conseil municipal. Bref, un édile modèle du genre, qui nous donnait envie de nous souvenir que le maire restait le pilier de la démocratie décentralisée, nous rappelant Toqueville qui dès 1884 écrivait : « sans institutions communales, une nation n’a pas l’esprit de liberté » : Mon maire… ce héros !

Intervenants
  • professeur de philosophie, maire adjoint (sans étiquette) de Versailles, auteur de « Les Déshérités » et de « Demeures », tête de liste "Les Républicains" aux européennes 2019
  • journaliste, ancien chroniqueur au quotidien Le Monde
  • co-fondateur de l'agence de conseil en communication "2017", ancien conseiller en communication de François Hollande
  • Co-président de la Convention citoyenne, ex-directeur général du think tank Terra Nova
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......