LE DIRECT
 Un soldat français de la force Barkhane au Mali en 2019.

La France quitte-t-elle vraiment le Mali ?

15 min
À retrouver dans l'émission

Après l'annonce cette semaine de la fin de l'opération Barkhane, reste à savoir par quoi cette opération sera remplacée et ce que deviendra la menace djihadiste dans cette nouvelle configuration. Beaucoup d’inconnues et de questions derrière les déclarations assurées du gouvernement français.

 Un soldat français de la force Barkhane au Mali en 2019.
Un soldat français de la force Barkhane au Mali en 2019. Crédits : DAPHNÉ BENOIT - AFP

Après l'annonce cette semaine de la fin de l'opération Barkhane, reste à savoir par quoi cette opération sera remplacée et ce que deviendra la menace djihadiste dans cette nouvelle configuration. Beaucoup d’inconnues et de questions derrière les déclarations assurées du gouvernement français.

Paris envisage la fermeture de plusieurs bases de l’armée française au Mali. Pour le président français Emmanuel Macron, "ce n’est pas le rôle de la France de se substituer à perpétuité aux Etats de la région". Conséquence évidente du deuxième coup d’Etat du colonel Goïta au Mali mettant fin à la gouvernance du président N'Daw et de son Premier ministre Ouane, des interlocuteurs respectés par la diplomatie française qui leur faisait confiance pour gérer la transition et préparer des élections. Avec leur départ, ce sont les colonels de la junte qui détiennent la réalité du pouvoir et Paris ne peut leur faire confiance.

Avant même cet épisode, nombre d’experts militaires estimaient par ailleurs que la présence française au Sahel était trop lourde, de Serval à Barkhane, et que le risque d’enlisement était réel. Reste à savoir désormais : par quel dispositif  l’opération Barkhane sera remplacée, entre robotisation du champs de bataille et implication plus importante des forces africaines et européennes ; ce que deviendra la menace djihadiste dans cette nouvelle configuration ; et l’inconnu de savoir si la sécurité du continent européen pourrait par effet domino en être impactée.

Bref beaucoup d’inconnues et de questions derrière les déclarations assurées du gouvernement français. 

Le dessinateur Jean Plantu croque l'actualité pour l'Esprit Public du 13 juin 2021
Le dessinateur Jean Plantu croque l'actualité pour l'Esprit Public du 13 juin 2021 Crédits : Plantu
Intervenants
  • professeur des universités à Science Po Paris et enseignant-chercheur associé au Centre d’études et de recherches internationales (CERI).
  • journaliste, ancien chroniqueur au quotidien Le Monde
  • Directrice éditoriale au journal Le Monde. Spécialiste notamment des questions internationales.
  • Dessinateur. Ancien dessinateur au Monde. Fondateur de Cartooning for peace
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......