LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Thématique : le Pape François, un Pape jésuite, avec le Père Henri Madelin

59 min
À retrouver dans l'émission

Père Henri Madelin, vous êtes Jésuite, vous avez été Provincial de France de 1979 à 1985, c’est-à-dire que vous étiez le chef hiérarchique des Jésuites français. Vous avez été maître de conférences à Sciences-Po et vous enseignez aujourd’hui au Centre Sèvres à Paris, que vous avez présidé de 1985 à 1993. Vous avez ensuite dirigé la revue Études de 1995 à 2004. Le 29 novembre dernier, vous avez publié Ainsi fait-il chez Plon. C’est un portrait du Pape François que vous avez écrit avec la journaliste Caroline Pigozzi. Vous vous proposez de faire connaître et comprendre la personnalité du premier Pape jésuite et premier Pape venu du Nouveau Monde.

Jorge Bergoglio est né à Buenos Aires en décembre 1936, de parents immigrés italiens. Il entre au noviciat de la Compagnie de Jésus en 1958. Il est ordonné prêtre en 1969 et devient Provincial d’Argentine en 1973, à 36 ans. Evêque en 1992, il devient archevêque de Buenos Aires en 1998 et il est crée cardinal en 2001 par Jean-Paul II. Il est élu Pape le 19 mars 2013 et adopte le prénom de Saint François d’Assise, qui au XIIIe avait appelé l’Eglise à se dépouiller de la richesse et du pouvoir. Quelques mois plus tard, dans l’avion qui le ramène de Rio où il s’est rendu pour les Journées mondiales de la jeunesse, il déclare : « Je n’ai pas changé de spiritualité : François, franciscain, non. Je me sens Jésuite et pense en Jésuite. » La Compagnie de Jésus fut fondée au XVIe siècle par le basque Ignace de Loyola pour lutter contre la propagation de la Réforme. C’est aujourd’hui l’ordre le plus important en chiffres : il compte 17 000 membres dont 12 000 prêtres. C’est un ordre missionnaire, qui s’appuie beaucoup sur l’éducation dans sa mission évangélisatrice.

En Argentine, Jorge Bergoglio a été confronté au prosélytisme des églises protestantes évangéliques qui rencontrent un grand succès dans les milieux populaires, comme dans toute l’Amérique latine. Archevêque de Buenos Aires, il a mis l’accent sur l’évangélisation et la priorité aux pauvres. Négligeant la pompe épiscopale il a souvent visité les poblaciones où s’entassent des immigrés venus de toute l’Amérique du Sud. A un séminariste qui lui demandait « faut-il porter la soutane ? » Jorge Bergoglio répondit « Commencez par retrousser vos manches, on verra ensuite ». Dans votre livre, vous écrivez qu’il « use de formules chocs pour parler d’un Dieu qui frappe à notre porte » Cette méthode franche et directe, adaptée à l’Argentine, est inhabituelle au Vatican. Le Pape François a d’ailleurs refusé d’occuper les appartements pontificaux et loge dans la Maison Sainte-Marthe, qui est la résidence des visiteurs.

Le Pape entend généraliser à la hiérarchie catholique la simplicité et qu’il s’impose lui-même. Il compte réformer la Curie romaine. Il a nommé un conseil de huit cardinaux chargés de donner à la Constitution romaine un fonctionnement plus démocratique, plus décentralisé et moins masculin. En juin dernier, le Pape François a déclaré vouloir gouverner en s'appuyant sur la « synodalité », c’est-à-dire sur la consultation des évêques. Vous écrivez « il est fini le temps où l’on disait Roma locuta est, Rome a parlé, chacun doit maintenant se taire ». Vous écrivez aussi que c’est un pape stratège, qui mesure la difficulté des réformes qu’il entreprend. Le Pape tient ses détracteurs à distance, s’encombre du minimum de bureaucratie et s’appuie sur le zèle de collaborateurs fidèles. D’après vous, « le Pape va mener son combat spirituel sans précipitation, avec discernement. Un héritage jésuite, où l’on ne confond pas action et activisme. »

Invités

Jean-Louis BOURLANGES, professeur à l'Institut d'Etudes Politiques de Paris

Max GALLO, romancier et historien

Marc-Olivier PADIS, directeur de la rédaction de la revue Esprit

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......