LE DIRECT

Thématique: les Etats Unis, avec Pierre Mélandri

1h
À retrouver dans l'émission

L'effondrement du secteur immobilier étatsunien, miné par les subprimes, s'est transformé en moins d'un an en une crise financière et économique à laquelle le monde entier est confronté. Les deux guerres dans lesquelles les Etats-Unis sont engagés, en Afghanistan et en Irak, et plus largement la guerre contre le terrorisme, déterminent pour une large part l'ensemble des relations politiques internationales. Enfin, la longue course de fond de l'élection présidentielle, du premier caucus au scrutin du 4 novembre, aura suscité un vif intérêt bien au-delà des frontières américaines, et l'élection de Barack Obama aura été fêtée aux quatre coins du globe. Ces trois exemples, économique, politique, et culturel, montre une fois de plus la place si particulière que tiennent les Etats-Unis dans l'ordre du monde, celle de première puissance mondiale. Pierre Mélandri, vous êtes professeur à Sciences-Po, chercheur au Centre d'études et de recherches internationales, spécialiste des Etats-Unis, et vous avez publié cette année, aux éditions André Versailles, une remarquable « Histoire des Etats-Unis contemporains ». Selon vous, si les Etats-Unis ne sont pas prêts de perdre ce rang de première puissance mondiale, le « moment unipolaire » inauguré par l'effondrement du bloc soviétique, et qui avaient fait des Etats-Unis une sorte d' « Empire du milieu », ce moment unipolaire est bien terminé. Mais c'est sur un moment précis que portera ma première question. Vous vous appliquez dans votre livre à mettre à mal un certain nombre d'idées reçues sur les Etats-Unis. Au moment où les gouvernements du monde lancent de vastes plans de relance, et qu'après avoir comparé la crise actuelle à celle de 1929, on évoque partout de « nouveaux new deal », vous donnez de cette période une lecture peu susceptible de plaire. D'après vous, ce n'est pas la « nouvelle donne » de Franklin Roosevelt qui a sorti les Etats-Unis, puis le monde, de la grande dépression des années 1930, mais c'est la guerre. Pouvez-vous développer cette analyse ?

Intervenants
  • Député Modem des Hauts de Seine, vice-président de la commission des affaires européennes et ancien député européen, essayiste
  • Romancier et historien
  • philosophe et critique d’art, auteur de Citoyenneté et loyauté (Kero, 2017) et de L'Art à l'état gazeux : essai sur le triomphe de l'esthétique, (Stock, 2003)
  • historien, professeur émérite des universités à Sciences Po
L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......