LE DIRECT

Hommage à Henri Maldiney / Revue L’ouvert

4 min
À retrouver dans l'émission

Hommage à Henri Maldiney / Revue L’ouvert N°6

media vita
media vita

Henry Maldiney nous a quittés le 6 décembre à cent un ans, il sera inhumé samedi à 14h30 en l'église St Paul de Vézelin dans la Loire. Homme de parole et d’enseignement dont la pensée se déployait aux confins de la phénoménologie, de l’esthétique et de la psychiatrie, il aura laissé à tous ceux qui ont été formés par lui le souvenir d’un grand pédagogue. L’un de ses anciens étudiants, le philosophe Yannick Courtel, me confiait récemment avoir été marqué par sa voix et par – je cite « dans ses cours (comme dans la conversation), un silence dans lequel il semblait plonger le regard, ça ne durait pas, mais la reprise était souvent "voyez" et la phrase montait, singulière, se cherchant pour être à hauteur de ce qu'il s'agissait de faire voir et, in fine, de voir soi-même. »

Voici le début d’un cours sur ce qu’on appelle depuis Dubuffet l’art brut, l’art spontané des malades mentaux

http://www.henri-maldiney.org/voir-et-ecouter

Des pans entiers de la pensée de Maldiney sont éclairés par ses rencontres ou amitiés avec Francis Ponge et André du Bouchet, les peintres Jean Bazaine et Pierre Tal Coat, Ludwig Binswanger, le « père » de la Daseinsanalyse , les psychiatres Jean Oury et François Tosquelles avec lesquels il débattra de la psychothérapie institutionnelle à la clinique de La Borde.

Les éditions du Cerf ont entrepris de publier son œuvre en commençant par rééditer ses premiers livres, comme Regard, Parole, Espace , un recueil d’articles pour la plupart parus en revues portant sur la peinture ou la psychiatrie et sur notre ouverture au monde à travers une double inscription dans l’espace et dans la parole. Puis ce livre de 1974, Le legs des choses dans l’œuvre de Francis Ponge , un dialogue nourri avec le plus philosophe de nos poètes à la surface et au cœur du monde des objets. Henri Maldiney voit l’œuvre de Francis Ponge comme tendue entre les deux pôles du « parti pris des choses » et de la « rage de l’expression », deux titres-manifestes dont sa poésie tient « sa tension et sa solidité », et je cite : « deux arcs incorporés qui sont les raidisseurs de son écriture. Lancés en porte-à-faux, presque en enfants perdus, dans le vide du sens qu’ils explorent pour lui donner forme, ils sont orientés en sens inverse, chacun cherchant sa retombée là où l’autre prend son appel. »

http://www.franceculture.fr/emission-l-essai-et-la-revue-du-jour-henry-maldiney-et-francis-ponge-revue-le-philosophoire-2012-10-

Les deux dernières publications de cette série des Œuvres philosophiques d’Henri Maldiney rassemblent, l’une ses textes sur le peintre Tal Coat et l’autre, sous le titre In media vita , deux textes autobiographiques sur son expérience de la captivité en Allemagne qui se font regard à plusieurs décennies d’écart comme dans un curieux chassé-croisé de la mémoire… Une évocation du séjour en Oflag d’où il reviendra avec un exemplaire de Sein und Zeit , le livre-événement de Heidegger, pour engager son interminable explication avec lui. On peut y lire aussi le récit d’une rencontre avec l’ennemi, subitement tout proche. Il faut imaginer cet intellectuel, d’ordinaire préoccupé de questions touchant à la sensibilité au monde, affublé d’une arme et progressant à couvert dans les buissons avec son unité. « Le plus étrange ce fut en fin d’après-midi quand je vis, surgis de rien dans le proche absolu d’une arête verte, bondir l’un après l’autre et d’un coup tous réels, des attaquants obliques qui ne nous voyaient pas et marchaient dans le ciel sur la cime des arbres. »

Jacques Munier

ponge
ponge

Les Œuvres philosophiques aux Editions du Cerf

http://www.editionsducerf.fr/html/fiche/ficheauteur.asp?n_aut=9682

maldiney
maldiney

Les actes d’un colloque qui s’est tenu à Lyon en 2010 :

Jean-Pierre Charcosset (ss. dir.) : Henri Maldiney : penser plus avant (Les Editions de La Transparence)

http://www.franceculture.fr/emission-l-essai-et-la-revue-du-jour-henri-maldiney-france-culture-papiers-2012-05-31

Penser l’homme et la folie (Jérôme Millon)

http://www.millon.fr/collections/philosophie/krisis/penserlhomme.html

L’Association internationale Henri Maldiney édite une revue, L’ouvert N° 6 Entretiens avec Maldiney : Nelson Aguilar, Jean-François Rey. Cours et textes de Maldiney. Essai d'André Sauge

http://www.henri-maldiney.org/la-revue-louvert

regard parole espace
regard parole espace
L'équipe
Production
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......