LE DIRECT
Nagisa Morimoto et Fabian Wolfrom

La Japonaise, film-fantôme d’Alain Robbe-Grillet

59 min
À retrouver dans l'émission

Aya étudiante japonaise hantée par la mort de sa meilleure amie Miki, vient poursuive ses études à Paris. Elle rencontre Jean, déjà en couple avec Claire. Dans ce labyrinthe de miroirs aux narrations multiples, Aya, met en scène inconsciemment sa dérive dans un Paris-Tokyo très Nouvelle Vague.

Nagisa Morimoto et Fabian Wolfrom
Nagisa Morimoto et Fabian Wolfrom Crédits : Léo Arvanitis

Une Expérience inédite en son 3D -à écouter de préférence au casque-

Un Atelier de création radiophonique pour une Expérience signée Patrick Boudet, réalisée par Céline Ters, création pour le son immersif par Frédéric Changenet

Avec le soutien exceptionnel de la Fondation franco-japonaise Sasakawa

Version longue intégrale à écouter ici

Affiche "La Japonaise"
Affiche "La Japonaise" Crédits : Céline Ters
Tokyo, février 2020.
Tokyo, février 2020. Crédits : Céline Ters

Note 

-Création sonore d'après un scénario inédit d'Alain Robbe-Grillet-
Au début des années 60, Alain Robbe-Grillet, chef de fil du Nouveau Roman, a publié quatre romans remarqués par la critique dont Les Gommes (1953) et Le Voyeur (1955). De sa collaboration avec Alain Resnais en tant que scénariste pour L'Année dernière à Marienbad (1961) est né son désir de réaliser ses propres films. Juste avant la sortie du film de Resnais, Robbe-Grillet achève le scénario de La Japonaise, mais il ne le réalisera jamais. Ce n'est qu'en 1963 que sa carrière de cinéaste commencera avec L'Immortelle, puis suivront une dizaine de films dont Trans-Europ-Express (1966), Glissements progressifs du plaisir (1974), Le Jeu avec le feu (1975) et La Belle Captive (1983).  

J'ai découvert le scénario de La Japonaise qui n'avait jamais été publié dans les archives d'Alain Robbe-Grillet conservées à l'IMEC (Institut Mémoires de l'Édition Contemporaine). Immédiatement, j'ai été séduit par ce texte. Grâce à Catherine Robbe-Grillet et Albert Dichy de l'IMEC, nous avons pu réaliser ce film fantôme. Patrick Boudet 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Ce projet-ci était le résultat d’un malentendu total. Une très grosse compagnie nipponne de films hollywoodiens, me prenant pour un auteur à succès, m’avait invité à visiter le Japon et à écrire ensuite un scénario pour le réalisateur Kon Ichikawa. Quand les producteurs à Tokyo eurent ensuite le découpage complet entre les mains, je pus me rendre compte de leur stupeur. Ils finirent par me proposer de "légères modifications" tentant de ramener la structure du récit aux normes commerciales. Je préférai que le film ne se fasse pas. Alain Robbe-Grillet

Nagisa Morimoto et Fabian Wolfrom
Nagisa Morimoto et Fabian Wolfrom Crédits : Léo Arvanitis
Narumi Hérisson
Narumi Hérisson Crédits : René Mayer Cohen
Augustin Viard et Narumi Herisson
Augustin Viard et Narumi Herisson Crédits : René Mayer Cohen
Narumi Herisson et Cosmic Neman.
Narumi Herisson et Cosmic Neman. Crédits : René Mayer Cohen

Générique

D'après un scénario inédit d'Alain Robbe-Grillet 

Avec :

  • Nagisa Morimoto : Aya 
  • Fabian Wolfrom : Jean 
  • Pascal Greggory : le narrateur 

Ainsi que :

  • Marie Demaret : Claire 
  • Kana Yokomitsu : mère d'Aya 
  • Satoru Tsuburaya : Tadashi, frère d'Aya 
  • Moe Moriyama : Miki, amie d'Aya au Japon 

Avec la participation de : Romain Harduin, Paul Barsamian, Raphael Delpirou, Hugo Cabezas, Junko Ebihara (au piano du bar Vagabond à Tokyo), Kengo Saito et Ryusuke Murata

Musique originale composée par  : Narumi Herisson et Augustin Viard  

Musique interprétée par  : Narumi Herisson (claviers et piano), Augustin Viard (ondes Martenot et guitare électrique) et Cosmic Neman (batterie et percussion)

Traduction en japonais : Takashi Suzuki 

Photographie : Léo Arvanitis ; René Mayer Cohen

Prise de son, mixage et spatialisation : Frédéric Changenet assisté de Kévin Delcourt et de Romain Lenoir

Adaptation : Patrick Boudet 

Réalisation : Céline Ters 

Une création sonore de Patrick Boudet

Nagisa Morimoto et Fabian Wolfrom
Nagisa Morimoto et Fabian Wolfrom Crédits : Léo Arvanitis

Remerciements

Merci à Éric Mollet (Fondation culturelle Franco-Japonaise Sasakawa), Catherine Robbe-Grillet, Olivier Corpet, Albert Dichy et à l'équie de l'IMEC.

Merci également à Clémentine Favand du Musée des Arts Forains à Paris, Patrick Guérin de la Vintage Gallery, le restaurant Le Grand Colbert à Paris, le bar Vagabond (Shinjuku-Ku, Tokyo), Julia Boudet, Takashi Suzuki, Joël Fleury, Véronique Capmeil, Pascal Mazaud,  Marjorie et Thierry Dugny, Octave Broutard, Kengo Saito ainsi qu'à l'Institut Français de Tokyo

Ce film sonore est dédié à Micheline Cousture  

Pour aller plus loin

Alain Robbe-Grillet aux éditions de Minuit

Alain Robbe-Grillet, Département de français, Université d’Ottawa 

Institut Mémoires de l'édition contemporaine, IMEC

Archives INA

Nagisa Morimoto et Fabian Wolfrom
Nagisa Morimoto et Fabian Wolfrom Crédits : Léo Arvanitis
Tokyo, février 2020.
Tokyo, février 2020. Crédits : Céline Ters

Bibliographie

Les Gommes

Les gommesAlain Robbe-GrilletEditions de Minuit, 2012

Partenaires

Avec le soutien de la Fondation franco-japonaise Sasakawa / Fondation Sasakawa
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......