LE DIRECT
Un enfant regarde à travers un grillage dans le camp de réfugiés Moria en Grèce le 20 mai 2018

Lesbos, épisodes 4 à 7

59 min
À retrouver dans l'émission

La première "Expérience" est collective : des ateliers de radio à Lesbos avec des réfugiés bloqués sur l’île. Ce sont eux qui ont pris les micros, enregistré les sons, inventé leur radio. La série est intégralement disponible en podcast inédit. Une "Expérience" signée Amélie Perrot et Gaël Gillon.

Un enfant regarde à travers un grillage dans le camp de réfugiés Moria en Grèce le 20 mai 2018
Un enfant regarde à travers un grillage dans le camp de réfugiés Moria en Grèce le 20 mai 2018 Crédits : Adam Berry - Getty

Les sons de personnes réfugiées sur l’île

Sur l’île grecque de Lesbos, au large des côtes turques, des milliers de réfugiés arrivés par la mer espèrent pendant des mois voire des années obtenir l’autorisation de continuer leur chemin vers l’Europe. 

En septembre 2018, des ateliers de radio ont été organisés sur l’île par Clément Aadli, Adrien Chevrier et Amélie Perrot. Grâce aux enregistreurs que les participants emportaient avec eux, et parfois là où les journalistes ne peuvent pas entrer, ce sont eux qui racontent, avec leurs mots et avec leurs sons, leurs conditions de vie, leurs routes et leurs attentes.

Ils ont enregistré la mer, les files d’attente interminables, les cigales, les trajets en bus, l’agitation du camp, le silence et la nuit. Ils ont recueilli, en anglais, en français, en farsi, en arabe, des témoignages d’amis ou d’inconnus. Réfugiés et bloqués sur l’île, ils nous font entendre leurs voix, leurs musiques, leurs sons, leurs questions, le camp de Moria, et leurs situations incertaines, déjà en Europe mais bien loin de la vie qu’ils espéraient.

Lesbos est une production radiophonique collective : tous les sons et entretiens ont été enregistrés par les personnes qui ont participé aux ateliers de radio.

Épisode 4 : Attendre

Aux abords de la "foodline" du camp de Moria, à Lesbos
Aux abords de la "foodline" du camp de Moria, à Lesbos Crédits : Ahmadzia Ebrahimi

À Moria, il faut faire la queue entre dix et douze heures par jour pour avoir à manger et un demi-litre d’eau. En écoutant le reportage de Sahar sur ce qui s’appelle ici la "foodline", les participants de l’atelier de radio s’interrogent : comment enregistrer à Moria malgré l’interdiction ? Et pourquoi certains ont-ils si peur de parler ?

Épisode 5 : La voix manquée

Un homme de 83 ans travaille devant le camp de Moria, à Lesbos. Tombé malade au bout de trois mois sur l’île, il a voulu voir un médecin mais personne ne l’a reçu faute d’interprète pour traduire ses propos. Il est mort une heure plus tard.
Un homme de 83 ans travaille devant le camp de Moria, à Lesbos. Tombé malade au bout de trois mois sur l’île, il a voulu voir un médecin mais personne ne l’a reçu faute d’interprète pour traduire ses propos. Il est mort une heure plus tard. Crédits : Ahmadzia Ebrahimi

Autour des micros, ce sont des personnes de nationalités et de langues différentes qui s’interrogent et se questionnent. Ce jour-là, tous ont choisi de parler des tensions entre les différentes nationalités à l’intérieur du camp de Moria, où des violences éclatent régulièrement. Ils insistent : l’un des enjeux, c’est celui du langage.

Épisode 6 : Le son de la mer

Au camp de Moria, à Lesbos
Au camp de Moria, à Lesbos Crédits : Ahmadzia Ebrahimi

Ensemble, les participants de l’atelier se sont demandé quel son faire entendre pour raconter les raisons du départ, et se sont mis d’accord : il faut enregistrer la mer, que tous ont traversée à un moment de leur voyage. C’est Anoosh qui l’enregistrera.

Épisode 7 : Ailleurs n’est pas ici

Le camp de Moria, à Lesbos
Le camp de Moria, à Lesbos Crédits : Ahmadzia Ebrahimi

Lors du dernier atelier, ils ont voulu parler des raisons qui ont poussé chacun d’entre eux à quitter son pays d’origine. Revenir au départ, c’est aussi se rappeler l’espoir d’une vie possible, cet espoir à Lesbos suspendu.

Textes et animation des ateliers de radio à Lesbos : Clément Aadli, Adrien Chevrier, Amélie Perrot
Enregistrement des sons, recueil des témoignages, présentation des émissions : Anoosh Ariamehr, Khodadad Mohammadi, Sahar Mousavi, Alain Serge Soh, Abbas, Farouk, Giscard, Hadi, Hakim, Reza, Sarah.
Production : Amélie Perrot
Réalisation : Gaël Gillon
Mixage : Bruno Mourlan
Voix françaises : Clément Aadli, Pauline Chanu, Adrien Chevrier
Photos : Ahmadzia Ebrahimi

L'équipe
Production
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......