LE DIRECT
Illustration inédite de Raoul Leonesi, étudiant de l'atelier Joann Sfar aux Beaux-Arts de Paris

L'oreille aux portes. Dans les archives de Nicolas Frize à l’hôpital de Saint-Denis

58 min
À retrouver dans l'émission

Le compositeur Nicolas Frize redécouvre après 25 ans les bandes magnétiques sur lesquelles il a gravé, en 1994, les sons de l’hôpital Delafontaine (Saint-Denis). D'une collection naît une partition. Manon Prigent nous fait entendre un artiste qui ausculte l’hôpital, celui d'hier et d'aujourd’hui.

Illustration inédite de Raoul Leonesi, étudiant de l'atelier Joann Sfar aux Beaux-Arts de Paris
Illustration inédite de Raoul Leonesi, étudiant de l'atelier Joann Sfar aux Beaux-Arts de Paris

Une Expérience signée Manon Prigent, réalisée par Annabelle Brouard.

Que se passe-t-il lorsque l’oreille d’un compositeur se balade dans les couloirs d’un hôpital, auscultant chacun de ses étages, chacun de ses services, de la salle où tintent les outils du chirurgien à celle où résonnent les alarmes des couveuses ? En 2019, le compositeur Nicolas Frize redécouvre les bandes magnétiques sur lesquelles il avait gravé les sons de l’hôpital Delafontaine à Saint-Denis (93). Qu’entend-il que nous ne saurions percevoir ? Et si fermer les yeux nous permettait de mieux voir ?

Étudier et comprendre l’hôpital par l’intermédiaire de ce que l’on y entend, c’est ce qu’a tenté de faire Nicolas Frize. Cette année-là, il entame une résidence de sept mois à l’hôpital Delafontaine. "Patiemment", il y enregistre les sons des chambres et des couloirs, du matériel qui y est utilisé, des ambiances de la vie collective, des soins et du travail des soignants. C’est à partir de cette collection que Nicolas Frize a pu écrire une partition, jouée en concert à huit reprises sur tout le 9ème étage de l’hôpital, alors vacant. Cette balade sonore dans l’hôpital permet à l’auditeur de découvrir ce qu’entend un compositeur lorsqu’il ausculte l’hôpital, lorsqu’il porte son attention aux sons mêmes les plus infimes et les plus intimes. Ainsi se dessine un double portrait : celui de l’hôpital d’hier et d’aujourd’hui d’une part ; celui d’une pratique d’écoute d’autre part. 

Partition (1994)
Partition (1994) Crédits : Nicolas Frize

Pour aller plus loin

  • Patiemment, résidence et création musicales de Nicolas Frize à l’hôpital Delafontaine, ayant donné lieu à un concert pour solistes chanteurs, instrumentistes et chœur (avec la participation d'une centaine d’exécutants et de 12 adolescents du collège Degeyter)
  • Nicolas Frize, compositeur de musique contemporaine

Bibliographie

Générique

Archives : avec les sons issus de la résidence "Patiemment" de Nicolas Frize à l’Hôpital Delafontaine de Saint-Denis (1994-1995)

Avec : Nicolas Frize, compositeur de musique ; Thomas de Broucker, chef de service en Neurologie à l’Hôpital Delafontaine ; Brigitte Mazères, professeure de chant ; Dominique Franc, puéricultrice ; Daniel Deshays, preneur de son et auteur ; Denis Méchali, ancien chef de service en Maladies Infectieuses à l’Hôpital Delafontaine

Numérisation des bandes magnétiques : Thiyagaruben Thiagaradjah au Studio du Temps

Prise de son : Cédric Chatelus

Mixage : Bernard Lagnel

Réalisation : Annabelle Brouard

Une création sonore de Manon Prigent

Remerciements

Les Musiques de la Boulangère, l’Hôpital Delafontaine et le Conservatoire de musique de Saint-Denis

L’Expérience de France Culture et les Beaux-Arts de Paris

Pour chaque numéro de L'Expérience, un.e étudiant.e de l’Atelier de Joann Sfar des Beaux-Arts de Paris propose une illustration inédite. Inspiré.e par l’écoute, il ou elle réalise un dessin qui complète le geste de l’auteur du documentaire de création.

Cette illustration est signée Raoul Leonesi, dont les images sont à retrouver sur Instagram : @raoul_leonesi

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......