LE DIRECT
Figures maternelles, album familial, collage d'après archives personnelles• Crédits : Hannah Barron et Lila Boses 

Recherche mameloschn désespérément + Les Populaires

59 min
À retrouver dans l'émission

L'Expérience diffuse à l'antenne pendant l'été ses podcasts originaux, lancés précédemment sur le web. Aujourd'hui, "Recherche mameloschn désespérément" d'Hannah Barron et Lila Boses, réalisé par Gilles Mardirossian et "Les Populaires" signée Béatrice Leca, réalisée par Yaël Mandelbaum.

Figures maternelles, album familial, collage d'après archives personnelles• Crédits : Hannah Barron et Lila Boses 
Figures maternelles, album familial, collage d'après archives personnelles• Crédits : Hannah Barron et Lila Boses 

En yiddish "mameloschn" signifie "la langue de maman", le mot désigne à la fois la langue maternelle et le yiddish lui-même. Les arrières grands-mères de Lila Boses et Hannah Barron parlaient le yiddish. Pour les arrières-petites filles, cet héritage inconnu fait naître un vide et une aspiration. Pour comprendre les mots pliés au fond de la mémoire, Lila et Hannah décident d’apprendre le yiddish.

Une Expérience signée Hannah Barron et Lila Boses, réalisée par Gilles Mardirossian. Un podcast original proposé sur le web depuis le 22/06/2021. 

Il  existe des  langues ni tout à fait vivantes ni exactement mortes. Comme des  espèces  menacées, ces langues sont en voie d’extinction.  Des  extinctions  de  voix  aux  dimensions  géantes et tragiques. Le yiddish est de celles-ci. Langue marginale et diasporique, le yiddish  est  la  langue des juifs ashkénazes. Son épuisement est lié à la  disparition  de  ceux qui le parlaient, le chantaient, l’écrivaient.  

Lorsqu’on reçoit en héritage une langue muette, comment peut-on parler avec sa  propre histoire?  Cette langue-mère "jamais apprise, jamais sue, confisquée avant même la naissance de la parole", Hannah Barron et Lila Boses ont voulu l’apprendre. En trois épisodes comme trois leçons, nous entrons dans la langue  par  sa  matérialité  la  plus  concrète : l’alphabet, la prononciation, la traduction... Menées par  la  voix  d’un.e professeur·e, la leçon s’égare, trouve un sens nouveau. A l’écoute de la mameloschn, les langues se délient.

  • Episode 1 : Balbutier, "le souffle passe"

Premier jour, première leçon. Chez Batia nous apprenons l’alphabet, "l’aleph beys". Sur le  tableau blanc, elle dessine les lettres d’avant les lettres, l’alphabet des origines : il y a un taureau, une maison, un tuyau ouvert, une main tendue…  

Je suis née dans un trou de l'Histoire, mon silence était ma langue maternelle.

Avec Batia Baum et Tal Hever-Chybowski .

  • Episode 2 : Jouer "tu pourrais ne pas te perdre"

Daniel Koenigsberg est comédien, avec son coach américain il prépare un rôle joué en yiddish.  Quand l’élève devient à son tour professeur, il se souvient des accents, des rires, de l’amour des mots. 

Avec Daniel Koenigsberg et Eli Rosen 

  • Episode 3 : Chanter "les mots pliés"

Il y a dix ans, Violaine est tombée amoureuse du yiddish. Elle nous apprend "Di Zun", une chanson qui rêve de soleil, de paon et de sommeil. Les mots longtemps pliés dans la mémoire s’étirent au son de l’accordéon. 

Avec Violaine Lochu et Moshe Lobel, traduction Sharon Bar Kochva  

Pour aller plus loinRachel Ertel, La permanence du yiddish, revue Vacarme, 2013.Yiddish, film de Nurith Aviv, 2020.Petite conversation familiale, film d’Hélène Lapiower, 1999.Di zun par Animal K, 2016. Maison de la culture yiddish à ParisTravail artistique de Violaine Lochu

Générique

Avec : 

  • Batia Baum, enseignante du yiddish et traductrice
  • Daniel Koenigsberg, comédien
  • Violaine Lochu, performeuse sonore

Ainsi que : Eli Rosen, Moshe Lobel, Sharon Bar Kochva et Tal Hever-Chybowski.

Archive INA : Discours d’Elvire Popesco, archive INA, 1969.

Chansons : 

  • Rozhinkes mit mandlen 
  • Di Zun vet artuntergein

Réalisation : Gilles Mardirossian

Mixage : Régis NicolasUne création sonore de Hannah Barron et Lila Boses

Remerciements

Merci à Tal Hever-Chibowsky, Nurith Aviv, Moshe Lobel, Sharon Bar Kochva et Eli Rosen.  Merci à nos familles. 

Les Populaires

Illustration inédite de Sophie Rogg, étudiante de l'atelier de Joann Sfar (Beaux-Arts de Paris)• Crédits : Sophie Rogg
Illustration inédite de Sophie Rogg, étudiante de l'atelier de Joann Sfar (Beaux-Arts de Paris)• Crédits : Sophie Rogg Crédits : Corbis

Une étude zoologique par quatre 6ème et un CM2, en 7 épisodes. Voilà ce que Béatrice Leca propose, pour en savoir plus sur cet énigmatique qualificatif octroyé aux uns, refusé aux autres, tantôt convoité, tantôt méprisé : rares sont les collèges où la côte de popularité ne fait pas débat. Être ou ne pas être populaire, telle est la question du moment, quand on s’immisce parmi une faune d'enfants de onze et douze ans.

Épisode 1, "Tentative de définition", d'une Expérience signée Béatrice Leca, réalisée par Yaël Mandelbaum. Un podcast original en 7 épisodes proposé sur le web depuis le 11/09/2019. 

Ils sont quatre collégiens, amis depuis la primaire. Ils détestent "les Populaires". Et puis il y a le frère de l’un d’entre eux, un CM2, populaire et fier de l’être. 

Populaire : un drôle de titre, répertorié, normé, envié ou honni, mais connu dans tous les collèges de France – et dont les adultes ne soupçonnent même pas l’existence. 

Béatrice Leca tend un micro au milieu des conversations de ces cinq enfants de onze et douze ans pour tenter de comprendre ce que sont les Populaires : de sympathiques chefs de bande, des manipulateurs cherchant à régner sur le petit peuple des autres enfants, de pures victimes de la société de consommation, un miroir de notre univers impitoyable ? 

Alors, faut-il ou non être populaire au collège ? 

Une histoire en 7 épisodes, traversée d’Iphones, de séries Netflix, de Nike Air, de comptes Instagram, de passions et d’affrontements enflammés.

Si on les voit en train de se gratter le nez, leur vie est détruite.

Générique

Mixage : Éric Boisset

Réalisation : Yaël Mandelbaum

L'équipe
Production
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......