LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Au Moulin, chez Matthieu Messagier, dans le pays de Montbéliard, à Lougres (Doubs)

Un aller-retour au pays de Trêlles

58 min
À retrouver dans l'émission

Dans le Doubs, Christophe Fourvel et Matthieu Messagier se retrouvent autour de poèmes et réminiscences... Un voyage immobile au pays de la solitude, au cœur de la puissance de l'imagination et de la "conscience poétique". Emission-hommage au poète Matthieu Messagier, décédé le 1er juin 2021.

Au Moulin, chez Matthieu Messagier, dans le pays de Montbéliard, à Lougres (Doubs)
Au Moulin, chez Matthieu Messagier, dans le pays de Montbéliard, à Lougres (Doubs) Crédits : C. Fourvel

Une Expérience signée Christophe Fourvel, réalisée par Gaël Gillon

-Nouvelle écoute pour cette émission initialement diffusée le 8 novembre 2020-

Quelques mots de Christophe Fourvel, à l'origine de cette Expérience...

En 2014, j’ai entrepris l’écriture d’un roman sans avoir en tête ni histoire, ni personnages. Je ne partais pas pour autant de rien. Je m’imposais une seule contrainte : me perdre dans mon propre roman. Il s’agissait donc d’un voyage au long cours envisagé sur plusieurs années. Après avoir écrit, parmi une vingtaine de livres, deux romans très épurés, je m’imposais de m’attaquer à une fiction foisonnante. J’avais toujours pratiqué le monochrome "gris-bleu", j’étais lassé de mes propres nuances minuscules, de mon ciel complice. Je voulais utiliser toutes les couleurs possibles. Je voulais que ce roman dise tout ce que j’étais au moment où je l’écrivais.

On peut vivre une vie entière dans un seul matin doux

-- Matthieu Messagier, Orant (éditions Christian Bourgois, 1990)

Oeuvre graphique de Matthieu Messagier
Oeuvre graphique de Matthieu Messagier Crédits : Matthieu Messagier

Cela dura quatre ans. Le livre qui est issu de cette plongée intérieure s’intitule Chroniques des années d’amour et d’imposture (Mediapop éditions, 2019). Je n’avais pas d’éditeur à ce moment-là et compte tenu de la taille pressentie du livre, de mon manque de notoriété, je n’excluais pas être le seul lecteur de mon livre. Plonger dans une écriture pendant quatre ans avec le profond désir de vous perdre et savoir que, quand bien même cela débouchera sur de l’achevé, vous ne serez lu que par vous-même et quelques proches n’est pas sans interaction. Je veux dire que la plongée gagne en opacité. Que le voyage s’épaissit d’un noir qui lui est intime. On a fait le choix d’être seul et quelque chose du social vous donne un supplément de solitude. Cette solitude ne se contente donc pas d’être passage mais destination.

Le Moulin, la maison des Messagier, où vivait aussi Jean Messagier, le père peintre
Le Moulin, la maison des Messagier, où vivait aussi Jean Messagier, le père peintre Crédits : C. Fourvel

En 1990, mon ami Matthieu Messagier a fait paraître un livre intitulé Orant. L’écriture de ce livre constitua à coup sûr une immense traversée. Je voulais me rendre chez Matthieu et parler de ce livre avec lui. Je voulais aller au pays de Trêlles. Inutile de chercher ce territoire sur une carte IGN. Il est dit "mythique et insaisissable" et se déploie dans "une lumière inviolable". Ce sont-là les mots que l’on trouve pour le nommer lorsqu’on se met en tête de le localiser. C’est là que s’écrit la poésie de Matthieu Messagier. Mais pour ceux qui voudraient s’en remettre à la seule géographie terrestre, Matthieu écrit chez lui et seulement chez lui, à cause d’une sale maladie qui empêche les escapades ; qui oblige à renoncer aux rhododendrons dans les prés d’Engadine comme aux virées parisiennes. C’est donc au lieu-dit le Moulin, quelque part entre les villages de Lougres et Colombier-Fontaine qu’il a achevé d’écrire Orant, livre monstre, livre-mère, bouée conçue à même le tissu de sa traversée et dont les 800 pages disent ce qui devrait être l’enseignement premier : On peut vivre une vie entière en un seul matin doux. Christophe Fourvel

En hommage à Matthieu Messagier

Pour aller plus loin

Références musicales

  • Liro Rantala, January In My Finnish Calendar, ACT Music.
  • Mozart, Fantaisie en ut min K475.
  • Lester Bowie, Nonet In I Only Have Eyes For You, ECM records.

Générique

Avec : Matthieu Messagier, Jean-Marie Blas de Roblès, Malek Abbou

Lecture : Claire Toubin

Prise de son : Arthur Gerbault

Mixage : Philippe Mercher

Réalisation : Gaël Gillon

Une création sonore de Christophe Fourvel

Remerciements

Merci à Jean-Marie Blas de Roblès et Malek Abbou.

Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......