LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Leszek Kolakowski : "Dieu est-il heureux" ? (rediffusion du 13 septembre 2013)

4 min
À retrouver dans l'émission

Bonjour. Quelques idées de lectures sur le net et ailleurs, ayant en commun de souffler depuis l’étranger – où on ne pense pas nécessairement comme nous…

Leszek Kolakowski était l’un des plus grands philosophes de la seconde moitié du XX° siècle. Si vous n’en avez jamais entendu parler, ce n’est pas ma faute : je l’ai longuement interviewé pour cette radio avant sa mort, survenue il y a déjà quatre ans. Parlant et écrivant en quatre langues, il est surtout connu, chez nous, comme le meilleur marxologue qu’on ait jamais connu pour son étude de l’histoire intellectuelle des courants marxistes.

Dans la revue The Nation, le plus vieil hebdomadaire intellectuel de gauche américain, John Connelly pose la question : comment cet ancien « fléau de Dieu », préposé par le régime communiste polonais au combat philosophique anticlérical a-t-il pu devenir, sur le tard, un ami et défenseur de Jean-Paul II ?

Connelly passe au crible l’itinéraire de cet intellectuel européen, promoteur d’une révision du marxisme en Europe centrale, dans les années 50 et 60, finalement chassé par le régime polonais en 68. Il débarque, comme professeur invité, à Berkeley,en pleine révolte estudiantine. Le philosophe polonais s’y sent comme un extra-terrestre. La contestation lui semble vaine, son contenu intellectuel, primitif. Il observe que ces jeunes Américains se réclament d’un marxisme dont ils ne savent rien, sinon la vulgate mise en circulation sur place par Marcuse . Or, pour Kolakowski, ce dernier est le promoteur d’une « utopie totalitaire ».

Deux ans plus tard, il quitte les Etats-Unis et va se réfugier à Oxford. Plus précisément à All Souls, le collège où on est dispensé de faire cours. Sa critique du socialisme réel devient alors plus radicale. Non seulement les régimes qui s’en réclament, écrit-il, reproduisent toutes les tares du capitalisme (exploitation, inégalités, impérialisme, pollution), mais ils en rajoutent de nouvelles , comme l’inefficacité économique et surtout la concentration de pouvoirs redoutables entre un nombre de mains terriblement limité.

Comment ce lucide critique de la culture européenne a-t-il pu devenir l’un des interlocuteurs préférés du pape Jean-Paul II, puis son thuriféraire ? Car ce pape, estime Connelly, était bel et bien autoritaire et conservateur. Mais Kolakowski ne l’était-il pas devenu un peu lui-même ? Lorsqu’on lui demandait s’il croyait en Dieu, le philosophe répondait par une boutade : Dieu seul le sait.

On vient de publier aux Etats-Unis, un nouveau recueil de ses textes sous le titre : « Dieu est-il heureux ? », intitulé d'un article retrouvé et publié par la New York review of Books, dont il a déjà été question ici. Le moyen de faire le bilan, sous cet angle, d’une œuvre impressionnante.

A propos d’échanges intellectuels entre les deux moitiés de l’Europe autrefois séparées par le Rideau de fer, permettez-moi de vous signaler le site d’un Institut, situé à Vienne et nommé l’Institut für Wissenschaften vom Menschen, Institut pour les Sciences Humaines, qui a pour vocation ce genre de travaux. Y collaborent, sur place, et dans les publications de l’Institut de nombreux intellectuels connus pour leur capacité à situer leur réflexion au carrefour de nos Europes, tels que l’historien américain Timothy Snyder, le politologue bulgare Ivan Krastev, la philosophe autrichienne Cornelia Klinger, le philosophe canadien Charles Taylor. Une intelligentsia pan-européenne est en cours de constitution , ce dont témoigne aussi l’excellent site en ligne Eurozine. Il est possible de s’abonner gratuitement à leur revue IWMpost sur le site de l’Institut. Les germanistes peuvent aussi lire la revue Transit, également éditée par l’IWM.

L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......