LE DIRECT

A voir sur les think tanks

3 min
À retrouver dans l'émission

Quelques conseils de lecture sur le Net, pour votre week-end

Sur le site du think tank du PS, la Fondation Jean Jaurès , vous pouvez trouver une note très intéressante de Jean-Philippe Huelin, intitulée « Où en est le vote ouvrier ? ».

Huélin, qui a publié plusieurs essais, « Recherche le peuple désespérément » et « Voyage au bout de la droite », est de ceux qui, à gauche, ne se résignent pas à voir Marine Le Pen capter la majorité du vote ouvrier, avec près d’un tiers de leurs voix, en 2012. Il remarque une forte disparité entre l’Est de la France, où ce vote ouvrier pour le FN est très fort, et l’Ouest, où le phénomène est beaucoup moins marqué. Il observe que l’abstention est au moins aussi importante parmi les ouvriers que le vote FN.

C’est parce que c’est au sein du monde ouvrier que le discrédit envers la classe politique est le plus accentué . C’est tout particulièrement dans ce milieu que se fait entendre une demande de protection , « physique, économique, sociale et nationale » face à la mondialisation, qui grignote nos emplois industriels. Contrairement à ce qu’on croit souvent, le monde ouvrier n’est pas hostile au libéralisme culturel et sociétal. C’est pourquoi Jean-Philippe Huélin critique vertement la position récemment adoptée par Terra Nova qui prenait acte du divorce entre une classe ouvrière sur le déclin sur le plan numérique et la gauche, et proposait une stratégie électorale fondée sur une coalition entre jeunes diplômés et minorités ethniques et culturelles.

Huélin estime que la reconquête du vote ouvrier par la gauche, qui a commencé avec Ségolène Royal en 2007 , passe par une stratégie de « gauche populaire », apportant des réponses à un besoin de sécurité, qui émane de toutes les catégories populaires.

Sur le site de l’Institut Thomas More , situé, lui, à droite, et plutôt spécialisé dans l’étude des problèmes internationaux, on trouve une étude comparative sur la législation des 27 pays de l’Union européenne dans le domaine du mariage entre personnes de même sexe, procréation médicalement assistée et gestation pour autrui.

Il en ressort que le mariage civil entre personnes du même sexe est autorisé dans 6 pays sur 27 (Belgique, Danemark, Espagne, Pays-Bas, Portugale et Suède. La plupart des autres 26 autres ayant opté pour diverses formes de contrat d’union civile, s’apparentant à notre PACS. 7 pays sur 27 autorisent l’adoption de l’enfant du partenaire au sein d’un couple de même sexe et la Procréation médicalement assistée. Et 7 pays (pas exactement les mêmes) autorisent la gestation pour autrui. L’étude relève le cas de la Slovénie, où un référendum d’initiative populaire a empêché le Parlement d’adopter une loi autorisant le mariage homosexuel et l’adoption par des couples de même sexe.

Le résultat des élections israéliennes est analysé et commenté par tous les think tanks américains.

Sur le site de la Rand, on estime que la politique de Netanyahou envers l’OLP sera très différente, selon qu’il opte pour une alliance avec le centre ou avec la droite. Mais qu’en tout état de cause, la pression restera forte sur les Etats-Unis, afin qu’ils bloquent le programme nucléaire iranien.

Plusieurs commentateurs, notamment Ibrahim Sharqieh, sur la Brookings Institution, prédisent des tensions entre Obama et Nétanyahou. Tensions dont la nomination de Chuck Hagel comme secrétaire à la Défense, donne le ton. Les Etats-Unis pourraient cesser d’opposer leurs vétos à toutes les résolutions condamnant Israël à l’ONU, si les implantations de colonies dans les territoires occupés ne cessaient pas.

Tous les liens sont sur le site de l’émission L’Hebdo des idées.

Bonne fin de semaine sur FC et au plaisir de vous retrouver lundi matin.

L'équipe
Production
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......