LE DIRECT

Abandonner et recevoir : La question de l’adoption

54 min
À retrouver dans l'émission

L’HEURE DU DOCUMENTAIRE : Et si on changeait de liens ?
Premier volet d'un documentaire en deux volets de Julie Navarre et Jean-Philippe Navarre, rediffusion de Sur les Docks du 14 décembre 2011

Julie adoption 1
Julie adoption 1 Crédits : (2011)

L’adoption est l’histoire d’une filiation à inventer, à réinventer.

Si on ne parle plus « du droit à être parent » mais « du droit qu’a chaque enfant à avoir des parents », le phénomène de l’adoption reste la réponse la plus évidente à l’impossibilité de procréer.

Cette blessure et le deuil à faire de l’enfant biologique est souvent la première étape dans la vie des futurs parents adoptifs (excepté dans les démarches dites « humanitaires », lorsqu’un enfant adopté vient à la suite d’enfants biologiques).

L’enfant tellement attendu, de son côté n’a rien demandé : abandonné, souvent malmené ou maltraité dans ses premiers jours voire ses premières années d‘existence, il arrive avec un passé, une histoire, qui même très courte s’est inscrite en lui.

Loin des idées reçues et des tabous des parents adoptifs ont accepté de parler de leur expérience, heureuse, malheureuse. Ils racontent les combats, les douleurs et les joies, ce chemin à construire avec leurs enfants.

Si trop de silences et d’incompréhensions pèsent encore sur eux dans les moments de doute ou de difficultés, ils assument avec courage ce choix.

Celui d’être des parents, différemment.

« Le nombre de personnes qui font une demande pour adopter un enfant, après avoir presque doublé en 15 ans, tend à diminuer (- 7 % entre 2009 et 2010). On compte aujourd’hui plus de 9 000 demandes par an.

Environ 90 % des demandes sont déposées par un couple et 90 % des candidats à l’adoption ont entre 30 et 49 ans. ( Source : ONED rapport "Situation des pupilles de l’Etat au 31/12/2010")

En 2010 : 6 073 personnes ont obtenu l’agrément,alors que 9060 personnes ont formulé une demande les autres ont renoncé à leur projet au cours de la procédure ou se sont vu opposer un refus 24 702 candidats agréés étaient dans l’attente d’un enfant.

Aujourd’hui, l’adoption internationale représente plus de 80 % de l’adoption en France (soit 3 504 enfants adoptés à l’étranger). La France est le troisième Etat d’accueil d’enfants adoptés à l’étranger, après les Etats-Unis et l’Italie. »

(www.adoption.gouv.fr)

Supplément sonore : Entretien entre Julie Navarre et Cécile Delannoy (19')

Écouter
19 min
Écouter

Production : Julie Navarre

Réalisation : Jean-Philippe Navarre

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......