LE DIRECT
Féminin masculin

Les artistes contemporains et le monde animal

54 min
À retrouver dans l'émission

Gilles Deleuze et Félix Guattari l’observaient au début des années 70 : « L’art ne cesse pas d’être hanté par l’animal ».

Féminin masculin
Féminin masculin Crédits : Françoise Pétrovitch - Hervé Plumet / Courtesy galerie RX

Un documentaire de Stéphane Bonnefoi et Anna Szmuc

Prise de son :  Patrice Klun, Hadrien Gaza -  Mixage : Olivier Dupré

Première diffusion le 19/01/2012

Depuis les peintures rupestres, en passant par Jérôme Bosch et les « animaux des Lumières », tous les âges de l’art se sont intéressés à la chose animale pour en offrir une lecture représentative de leur temps. Suite à l’horreur nazie, la relation de l’artiste à l’animal s’est radicalisée. On se souvient de l’expérience première menée en 1974 par Joseph Beuys : l’artiste s’enferme plusieurs jours dans une galerie américaine avec un coyote, animal sacré pour le peuple amérindien mais chassé par les Américains…

Depuis vingt ans, d’autres expériences sont menées. Guillermo Vargas laisse mourir un chien dans une galerie. Une pétition s’indigne et recueille trois millions de signatures. Damien Hirst laisse mourir des mouches dans une cage de verre : silence. La vie d’une mouche vaut-elle celle d’un chien ? Un animal domestique est-il aussi précieux qu’un animal sauvage ou d’abattage ?

La violence que l’artiste fait subir à l’animal est un autre moyen de dénoncer celle que l’homme s’inflige à lui-même, pour paraphraser Jacques Derrida. Un moyen d’autant plus radical que certains artistes cherchent à se projeter dans la peau de l’animal. En 2001, à Berne, Xiao Yu présente dans du formol une tête de fœtus humain greffé à un corps de mouette. En 2010, Marion Laval-Jeantet se fait transfuser du sang de cheval dans une galerie slovène… Simple escalade d’un art soumis à la surenchère ou réelle appréhension de la part animale de l’homme du XXIe siècle ? Désir d’un retour au primitif ? Espoir de renouer avec la « félicité animale » (Pierre Bergounioux), synonyme d’innocence ? Pour Sur les Docks, état des lieux avec quatre artistes qui portent un regard singulier sur « la bête ».

Avec :

Pierre Bergounioux , écrivain

Marion Laval Jeantet , artiste

Françoise Pétrovitch, artiste

François-Bernard Mâche, compositeur

Bernard Lafargue, historien de l’art

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......