LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Vue de bobines de films, prise le 08 septembre 2004 dans l'une des salles du nouveau Centre de conservation et de recherche de la cinémathèque de Toulouse

Pour une poignée de celluloïd : collectionner le cinéma

55 min
À retrouver dans l'émission

Les collectionneurs de cinéma ont ceci de particulier qu'ils doivent, pour admirer leurs trésors, déployer tout un appareillage technique et savourer leurs films un par un, le temps d'une projection - fût-ce la millième.

Vue de bobines de films, prise le 08 septembre 2004 dans l'une des salles du nouveau Centre de conservation et de recherche de la cinémathèque de Toulouse
Vue de bobines de films, prise le 08 septembre 2004 dans l'une des salles du nouveau Centre de conservation et de recherche de la cinémathèque de Toulouse Crédits : ERIC CABANIS - AFP

Un documentaire de Charlotte Garson, Elisabeth Lequeret, réalisé par Philippe Rouy

Sur les docks du 12/12/2006

Qu'ils stockent dans leur cave ou leur grenier les films en 35 ou en 16mm, les DVD et les VHS ou les critiques de films minutieusement collées dans des cahiers, les collectionneurs de cinéma, comme le danseur de claquettes Fabien Ruiz, collectionnent avant tout " l'ambiance film " : ils domestiquent cette pratique habituellement collective qu'est la fréquentation d'une salle en aménageant avec une infinie patience leur domicile.

Est-ce parce que le cinéma n'a pas toujours été conservé ? Les collectionneurs de cinéma ont souvent la chance de faire de leur passion un métier, comme Serge Bromberg, dénicheur de curiosités cinématographiques et PDG de Lobster Films, Jean-Claude Brisseau, cinéaste, ou encore Laurent Mannoni, directeur des collections d'appareils de la Cinémathèque française.

En visite dans les antres de ces pirates de la pellicule, Charlotte Garson et Elisabeth Lequeret lisent les premiers carnets de l'encyclopédiste en herbe René-Marc Guedj, découvrent avec Fabien Ruiz l'unique clip où joue Django Reinhardt, évoquent avec le chanteur Christophe la pellicule comme véritable drogue, écoutent le cric des croix de Malte à sept branches de la caméra de Georges Méliès, et tirent leur chapeau à l'immense Lotte Eisner (1896-1983), la meilleure des " rafleuses " de la Cinémathèque française qui a recueilli un fonds unique de costumes, d'esquisses et de maquettes de décors de cinéma.

Les ennemis intimes des collectionneurs de films sont nombreux : humidité, chaleur, inondations.

Chaque année on fait une découverte totalement extraordinaire.

50 % des films tournés avant la seconde guerre mondiale ont totalement disparu.

Si vous trouvez une bobine de film nitrate sur un marché aux puces, il y a quand même une chance sur deux que ce soit un film perdu

Avec :

  • Fabien Ruiz, danseur de claquettes
  • Serge Bromberg, PDG de Lobster Films
  • Jean-Claude Brisseau, cinéaste
  • Laurent Mannoni, directeur des collections d'appareils de la Cinémathèque française
  • René-Marc Guedj, comédien
  • Christophe, chanteur
L'équipe
Avec la collaboration de
Coordination
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......