LE DIRECT
Personnes âgées s'exercant le matin.

A quel âge est-on vieux ?

2 min

C’est évidemment la question qui est au cœur de deux thèmes d’actualité – le premier, l’âge de la retraite, le second, l’âge de la retraite des manifestations. Certains ajouteraient des manifestations interdites.

Personnes âgées s'exercant le matin.
Personnes âgées s'exercant le matin. Crédits : Bloomberg - Getty

Bon, l’âge de la retraite, tout le monde voit : faut-il le fixer à 60, 62 ou 65 ans - puisque l’on est vieux de plus en plus vieux, à quoi sert-il de cesser de travailler quand on est jeune. Second thème, largement dans l’actualité : à quel âge faut-il cesser de manifester. Geneviève Legay, cette niçoise blessée au cours d’une charge policière, samedi, lors de l’acte 19 des gilets jaunes, avait-elle raison de manifester à son âge – 73 ans – entre parenthèses, depuis le début de cette polémique, l’âge de cette femme ne cesse de varier, elle a eu 71 ans, 74 ans, et maintenant 73 ans. Il faut dire qu’en ce moment, on manifeste en France de 7 à 77 ans ou presque, des manifestations pour le climat destinées aux lycéens, jusqu’aux manifestations des gilets jaunes, lesquelles seraient censées ne pas accueillir les plus de 71, 73 ou 74 ans… C’est une vraie question puisque la vieillophobie en France a toujours été un handicap en politique. Souvenons-nous de Jospin expliquant que Chirac était usé vieilli fatigué avant de le voir réélu dans les circonstances que l’on sait. Estimer que cette femme était trop vieille pour aller manifester, dans une manifestation interdite en tout cas, c’est aller à l’encontre de la conviction du moment selon laquelle la vie commence à 80 ans, que l’on peut tout faire à 90, apprendre à faire du vélo lorsque l’on a 100 ans, et même tricher sur son âge à 122 ans. Du coup, l’attitude face à l’âge est devenue une question partisane, la droite et la majorité présidentielle considérant que oui, à partir d’un certain âge, il ne faut plus aller manifester. Faut-il limiter les gilets jaunes aux gilets jeunes ? C’est vrai que cela serait plus pratique, s’agissant d’un mouvement social où une part non négligeable des mécontents sont des retraités. Tout serait plus simple si ceux-ci se décidaient à sortir de chez eux en une seule occasion, celle qui leur est proposée lorsqu’il s’agit pour eux d’aller voter.

L'équipe
Production
À venir dans ... secondes ...par......