LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Les collègues virtuels deviendront-ils des amis ?

Télétravail : comment se faire des amis sans machine à café ?

2 min

Peut-on se faire des amis au bureau quand il n’y a plus de bureau ?

Les collègues virtuels deviendront-ils des amis ?
Les collègues virtuels deviendront-ils des amis ? Crédits : VALERY HACHE - AFP

Vous allez me dire qu’il reste au moins des amis, mais comme le disait un film jadis, « là ou vous êtes, ils ne vous entendront pas crier ». Et un ami que vous ne connaissez pas, ce n’est pas vraiment un ami… C’est un peu cela l’effet secondaire du télétravail, c’est du télétravail, comme son nom l’indique, et pas du téléami, ou du télébavardage, je veux dire par là que les rencontres et ou les discussions à la machine à café par Zoom, Teams, Skype ou ce que vous voudrez, ça n’a rien d’évident. Alors bien sûr, il vous reste la possibilité de browser, de traîner de manière électronique, sur n’importe quel réseau social d’entreprise ou pour faire connaissance, mais avouez que c’est tout sauf évident. 

Car la machine à faire des rencontres qu’elle soit électronique ou pas, a bien du mal à se concrétiser dans le vrai monde, IRL, tant que cette fichu bête à picot, je veux parler du virus, sera parmi nous. Ceci n’est pas seulement le signe d’une époque ennuyeuse, ou tout ce qui faisait le sel de la vie -du zinc des bars à la machine à café- est en détention préventive, c’est peut être le signe que nous avons changé d’époque. 

J’en veux pour preuve le best-seller galactique de Dale Carnegie, « Comment se faire des amis », publié en 1936, autrement dit durant la grande crise des années 1930. Car je me dois de vous l’avouer, à vous candides lecteurs, ce que Dale Carnegie appelait « amis » dans les années 1930, ressemblait plutôt à des clients ou à des relations d’affaire. Son idée était simple : la seule manière pour un individu de s’en sortir, durant la Grande Dépression, était accroître son cercle relationnel, autrement dit son réseau, car c’est en « réseautant » qu’une personne peut trouver des clients ou des associés. Et la pratique ne donne pas tort à Carnegie… Dans un monde virtuel vous pouvez tout faire, sauf perdre votre temps, flâner, bavarder et bavasser avec des gens que vous ne connaissez pas encore, autrement dit user de la sérendipité, car le virtuel se prête bien mal à cette action de se laisser guider par le hasard pour y faire des rencontres : définition même de la sérendipité.  En contrepartie, le télétravail vous permettra peut-être de redécouvrir ces gens qui vivent avec vous, je veux parler de votre famille, vous aurez peut-être envie de créer une entreprise familiale mais rappelez-vous, le travail des enfants, même pendant le Covid, demeure interdit. 

L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......