LE DIRECT
Yannick Bolloré et Cyril Hanouna le 2 mars 2014 assistant à un match de football

Cyril Hanouna ou l’abêtissement comme opération de bourse

2 min

Et voici deux histoires vraiment différentes ...

Yannick Bolloré et Cyril Hanouna le 2 mars 2014 assistant à un match de football
Yannick Bolloré et Cyril Hanouna le 2 mars 2014 assistant à un match de football Crédits : MARTIN BUREAU - AFP

Première histoire, racontée dans Libération ce matin, une histoire très embêtante, très technique, Havas va racheter Vivendi, quel ennui ! Une histoire déjà un peu moins abstraite si l’on sait que le groupe Havas appartient – je simplifie puisqu’il s’agit de sociétés cotées - à papa Bolloré tandis que le groupe Vivendi appartient à fiston Bolloré. On peut imaginer qu’un dimanche midi entre le gigot-flageolets papa Bolloré et fiston Bolloré se sont mis d’accord sur un prix de vente, et le fiston a accepté puisque Vivendi, sa société, a été surévaluée d’environ 20 %, ce n’est pas un délit, mais c’est une manière habile d’éponger les dettes du groupe Canal plus. Oui parce que je ne vous l’ai pas dit, mais le groupe canal, vous savez l’ancienne chaine de télé que l’on regardait, le groupe Canal appartient désormais à Canal plus.

Seconde histoire, racontée dans le Figaro ce matin, sur C8, l’animateur Cyril Hanouna, a encore offert, au jeune public qui est le sien, un exercice d’humiliation qu’il affectionne, ici il s’agissait d’humilier un homo. Cyril a livré un canular où il feignait de draguer un jeune homme au téléphone contacté par le biais d’un site de rencontre. Une séquence aux relents homophobes qui pourrait faire passer la cage aux folles pour un monument de finesse.

Vous ne voyez pas le rapport entre la première histoire, le rachat de Vivendi par Havas, et la seconde histoire, le énième buzz nauséabond de Cyril Hanouna. Je vais vous le dire : Hanouna est en réalité la dernière émission qui fonctionne dans le groupe Canal, tout le reste a été ou bien supprimé, ou bien roule comme une roue carrée.

Si vous vous demandez pourquoi diable Hanouna abêtit, vous avez maintenant la réponse, s’il faut abêtir les uns, c’est que cela peut enrichir les autres. En somme, l’intelligence n’a pas de prix, mais la bêtise, elle en a un, et il est élevé.

L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......