LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Mark Darcy (Colin Firth) dans "Le journal de Bridget Jones"' (Sharon Maguire, 2001)

De la tradition du pull moche de Noël

2 min

Quelle journée mondiale sommes-nous ?

Mark Darcy (Colin Firth) dans "Le journal de Bridget Jones"' (Sharon Maguire, 2001)
Mark Darcy (Colin Firth) dans "Le journal de Bridget Jones"' (Sharon Maguire, 2001) Crédits : Alex Bailey / Kobal / The Picture Desk - AFP

Quelle bonne question… Chaque jour qui se lève dans le monde est une journée mondiale, le 15 décembre la Journée internationale du thé (promis c’est vrai) le 21 décembre prochain c’est la Journée mondiale de l’orgasme, juré c’est vrai, et aujourd’hui c’est la Journée mondiale du pull moche – et pourquoi dès maintenant, pourquoi ne pas attendre que votre belle-mère ne vous offre pas un pull jacquard vert et violet ?

Parce que c’est aujourd’hui le "Ugly Christmas Sweater Day", une tradition lancée sur les campus américains dans les années 2000, suite à la sortie en 2001 du film "Le journal de Bridget Jones" où l’un des personnages, Mark Darcy, arbore un pull-over décoré d’un renne au nez rouge. Pourquoi cette tradition s’est-elle à ce point diffusée ? Eh bien en raison du théorème d’Audiard appliqué à la mode. Oui, oui Audiard, on parle bien du même, le cinéaste. Et que disait-il Audiard? Il disait certes que « les cons ça ose tout, et c’est même à cela qu’on les reconnaît », citation qui n’a presque rien à voir avec la question de la Journée mondiale du pull moche, mais il ajoutait, « la connerie est la décontraction de l’intelligence ». Eh bien de la même façon, cet hommage mondial à la maille moche (je rappelle que les pulls sont de la maille), constitue une décontraction de l’élégance.

Dans un monde ou la mode constitue une pression forte, une pression probablement accentuée par Internet, où les sites de partages vidéos YouTube et autres sont envahis de tutoriels mode et beauté en direction des jeunes, la mode est devenue une servitude volontaire, y compris et surtout pour ceux qui veulent être à la pointe des tendances, puisqu’à la pointe, comme son nom l’indique, il y a peu de place, et c’est pourquoi il faut se battre pour y demeurer.

Voilà pourquoi je comprends pourquoi Thierry Garcin vous avez enfilé ce pull avec un Donald Trump clignotant, François Angelier un magnifique débardeur avec le marquis de Sade en duchesse punk, et vous Émilie, ce col roulé représentant Jacques Lacan en cristaux Swarowski vous va à ravir. Chers auditeurs, la Journée mondiale du pull moche c’est aujourd’hui, pensez-y, vous qui êtes encore nus…

L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......