LE DIRECT
Supporters du candidat Donald Trump au New York Hilton

Donald Trump : la colère relative est absolue

2 min

On va toujours aux Etats-Unis pour les raisons qu’invoquait Tocqueville. Des raisons que je vous rappelle dans les mots de Tocqueville.

Supporters du candidat Donald Trump au New York Hilton
Supporters du candidat Donald Trump au New York Hilton Crédits : TIMOTHY A. CLARY - AFP

"J’avoue que dans l’Amérique, j’ai vu plus que l’Amérique. J’y ai cherché une image de la démocratie elle-même" écrivait Tocqueville. "Une image de ses penchants, de son caractère, de ses préjugés, de ses passions, j’ai voulu la connaître... ne fût-ce que, du moins, pour savoir ce que nous devions espérer ou craindre d’elle."

Quel est l’avenir de la démocratie ? Est-il classique à la manière d’Hillary Clinton ? Ou bien différent, inédit, atypique à l’instar de Donald Trump ? Pourquoi un vote protestataire pour un pays qui, du point de vue du chômage et de l’évolution du pouvoir d’achat va mieux que la France ?

Retrouvez notre dossier : Donald Trump, les enjeux d'une présidence américaine

Une série télévisée récente apporte une réponse et elle reprend un élément central du raisonnement de Tocqueville. Cette série s’intitule Keeping up with the Joneses, une expression idiomatique que l’on pourrait traduire par "se comparer avec les voisins". Pour Tocqueville, la démocratie c’est la comparaison. Tout simplement parce qu’à la différence de l’Ancien Régime, les individus en démocratie sont égaux en droits.

Mais cette égalité en droits aboutit à une inégalité dans les faits. Une inégalité d’autant plus insupportable nous dit Tocqueville, qu’elle sépare des individus qui pourraient être égaux. C’est cela qui explique le vote protestataire, le fait que l’on se "keep up with the Joneses", que l’on se compare avec les voisins. Plus encore nous dit Tocqueville, le mécontentement s’accroît quand la situation s’améliore, exactement comme dans l’Amérique d'aujourd’hui. C’est la raison pour laquelle, les périodes où les protestations sont les plus vives peuvent correspondre à des périodes de prospérité relative. Relative, le mot est essentiel car la démocratie c’est le royaume du relatif tandis que la monarchie, c’est celui de l’absolu.

Aujourd’hui, l’élection possible de Donald Trump à la Maison Blanche signifie que la colère relative est absolue.

Intervenants
  • Docteur en sociologie et producteur des Matins de France Culture
L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......