LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Sean Connery et Rob Brown dans "A la recherche de Forrester", film de Gus Van Sant réalisé en 2000

Et si le politiquement correct n'était pas totalement inutile?

2 min

Ce matin, offrons-nous deux minutes de bien-pensance.Un joli compte de Noël, les résultats d’une opération de test de grande ampleur, un test mené auprès de 40 grandes entreprises employant plus de 15000 salariés.

Sean Connery et Rob Brown dans "A la recherche de Forrester", film de Gus Van Sant réalisé en 2000
Sean Connery et Rob Brown dans "A la recherche de Forrester", film de Gus Van Sant réalisé en 2000 Crédits : George Kraychyk/Kobal/The Picture Desk - Getty

Le principe était simple, deux CV identiques envoyés à l’entreprise, identiques à un détail près : sur l’un des CV, il s’agissait d’un nom à consonance maghrébine. Résultat des courses : des cas de discriminations patents dans 12 entreprises sur 40, soit 30 % de l’échantillon. En d’autres termes, le pourcentage de chances d’être embauché par l’une de ces entreprises lorsque l’on porte un nom maghrébin, est inférieur de 15 à 35 %... Je répète pour ceux qui ne seraient pas complètement réveillés… la probabilité de se faire recruter lorsque l’on porte un nom à consonance maghrébine est plus faible de 15 à 35 %.

A partir de là, à vous de voir comment expliquer ces pratiques discriminatoires, s’agit-il de pratiques racistes, racisantes ou racistoïdes, en tout état de cause elles témoignent des obstacles à l’embauche que rencontre une partie de la population française. De quoi montrer que le politiquement correct n’est peut être pas inutile, que la bien-pensance selon laquelle le racisme n’est pas une idée morte en France, eh bien cela existe, cela peut se défendre, avec tout de même une morale : dans les pays anglo-saxons où les obstacles à l’embauche sont moindres, la situation économique est meilleure. Comme s’il y avait une morale en économie: la mixité ne serait pas seulement meilleure moralement, elle serait également plus efficace économiquement.

Reste un petit regret. Ce test a été fait par le Ministère du travail, et celui-ci ne veut pas révéler le nom de ces 12 entreprises. C’est bien dommage car l’un des leviers le plus puissant pour faire évoluer les mentalités est le shaming, autrement dit faire honte à ceux chez qui on repère des pratiques condamnables. Et en attendant, c’est à coup sur mal d’être bien-pensant, mais ce n’est pas complètement faux.

L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......