LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Frais comme un gardon à 6h du matin

Vis ma vie de matinalier

2 min

Bienvenue dans la vie de l’équipe des Matins !

Frais comme un gardon à 6h du matin
Frais comme un gardon à 6h du matin Crédits : Getty

Voilà le sens des mesures du chef de l’état.  Si vous cherchez à savoir quelles sont les conséquences d’un couvre-feu à 21h, celui qui va donc être imposé en Ile-de-France et dans huit métropoles à partir de samedi 17 octobre, c’est simple, il suffit d’aller dans le troisième bureau à gauche. A France Culture, on l'appelle le bocal.  On y trouve notamment Anne-Laure Chouin et Catherine Duthu. Terminer de diner bien avant 21h, c’est exactement l’hygiène de vie du matinalier, et c’est une excellente nouvelle – pour nous je veux dire – que la France se cale sur nos horaires. D’ailleurs, si Emmanuel Macron ne nous avait pas avertis que les restaurants allaient devoir fermer à 21h, il est probable que personne aux Matins de France Culture ne s’en serait rendu compte. A quelques reprises, certaines âmes charitables nous ont avertis de l’existence d’une vie après 21 heures, mais nous n’avons jamais pu en vérifier la réalité. 

Non, franchement ça nous fait plaisir de savoir que vous allez adopter le même biorythme que nous, le JT à 20h -ça fait tard- le souper vers 19h30 -c'est bon pour la digestion-, pas le temps pour une camomille, et pas d’alcool, ça excite… Tout ça, je préfère ne pas vous en parler… Une histoire et au lit ! Extinction des feux vers 21h30 maximum. Bienvenue dans un mode de vie où même votre fille de sept ans se couche après vous. Evidemment, à première vue, cette perspective peut vous paraitre peu attirante, même si la nation toute entière a décidé d’être solidaire avec les matinaliers. Mais comme l’a dit Emmanuel Macron, il faut « reprendre le contrôle », arrêter  ces soirées absurdes, en finir avec la vie sociale sans toucher à la vie économique. En somme vous ferez comme nous à partir de samedi, boulot dodo tôt, les courses, la petite santé. Vous pourrez aller au médecin -ça vous fera des interactions sociales- et puis c’est tout. 

Dans six semaines, si ça fonctionne, je propose que l’on pérennise ce mode de fonctionnement. Tout le monde dînera à 18h, le 20h sera à 18h30 maximum, et à 3h30 vous serez frais comme des gardons pour aller travailler. Il fut un temps où Nicolas Sarkozy rendait hommage à la France qui se lève tôt. Ici aux Matins de France Culture, nous remercions Emmanuel Macron de nous soutenir, nous, la France qui se couche tôt. 

L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......