LE DIRECT
Pizza gambillo.

Pizzas et inégalités

2 min

La preuve la plus visible des inégalités c’est la pizza.

Pizza gambillo.
Pizza gambillo.

Oui alors effectivement dit comme cela ce n’est pas très clair mais avec un chiffre, vous allez voir, tout va s’éclairer : pour la première fois dans l’histoire de l’humanité — c’est une révélation d’ailleurs France culture investigation — la pizza a franchi le seuil des 20€ à Paris, même chose évidemment à Lyon, et à Nice je ne vous dis pas… 

Cela faisait des mois que cela couvait mais c’est désormais officiel : j’ai trouvé une pizza, la pizza gambillo, dans le sixième arrondissement de Paris, tomates cerises, jambon de Parme et roquette à 21€, mais aussi une pizza culaccia à Lyon, proposée à 20€. Une véritable prouesse lorsque l’on sait que la farine, la sauce tomate, bref les ingrédients nécessaires à confectionner une pizza ne doivent pas représenter beaucoup plus de deux euros et, quand je dis deux euros, je pense que je suis généreux. 

Et cependant, ce qui s’étale sur ces pizzas, ce sont les inégalités françaises : quand on se met à vendre un plat de pauvres à des tarifs de très riche. Alors, vous imaginez quelle adresse il a fallu, quel travail de communication global a été nécessaire pour réussir à faire accepter une pizza à 21€ — un peu comme si l’on réussissait à vendre un poulet-patates à 100€… 

Et l’on songe à une polémique qui s’est développée en 2017 aux États-Unis sur le toast à l’avocat. Le toast à l’avocat, c’est exactement la même chose qu’une pizza : c’est un morceau de pain sur lequel on a écrasé de l’avocat, un coût inférieur à deux dollars, même si l’avocat est bio et le pain sans gluten, mais à l’arrivée cela devient un « avocado Toast » et c’est vendu 22 dollars dans un restaurant à New York. La polémique autour des toasts à l’avocat avait enflé lorsqu’un magnat de l’immobilier a expliqué que les jeunes gens ne pouvait pas accéder à la propriété parce qu’ils gaspillaient leur argent notamment en consommant des toasts à l’avocat à 22 dollars l’assiette… 

Alors, cela donnera peut-être des idées à ceux qui pensent que la classe moyenne, la classe moyenne supérieure, s’appauvrit à coup de pizza gambillo à 21€… En attendant, on peut se demander si la vente de pizza à 21€ peut permettre à d’autres d’acheter plus de sandwichs jambon-beurre à 3,90 euros, une conséquence de la théorie du ruissellement de sauce tomate. 

L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......