LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Où sont les parents délégués de classe ?

Parents délégués de classe esseulés

2 min

J’ai enquêté sur les parents délégués de classe…

Où sont les parents délégués de classe ?
Où sont les parents délégués de classe ? Crédits : Getty

Oui, une enquête approfondie menée sur un collège parisien où j’ai mes habitudes… Alors, j’ai reçu la liste des parents délégués de classe, et celle-ci est pleine de trous : beaucoup de classes où il n’y a qu’un seul parent délégué alors qu’il y a deux associations de parents d’élèves, peu de classe où il y a des suppléants. Or, si ma mémoire est bonne, quand j’étais petit, dans chaque classe il y a avait deux parents délégués, dans des associations de parents d’élèves à la dimension partisane appuyée, même si certaines années des parents héroïques de droite et de gauche se fixaient comme but difficile, mais pas inaccessible, le fait de pouvoir travailler de conserve. Désormais, il reste vaguement la gauche — je dis vaguement parce que ce n’est pas cela qui s’entend dans les réunions de parents d’élèves — et une association apolitique, agissant à l’échelle locale. 

Des classes sans parents d’élèves, voilà qui résume assez l’époque puisque cela contraste avec le surinvestissement scolaire qui est aujourd’hui la règle. Jamais tant de parents ne se sont autant inquiétés pour l’avenir scolaire de leur rejetons, mais cette inquiétude individuelle ne se traduit pas sur le plan collectif, on s’angoisse chacun dans son coin, et, finalement, c’est le collectif qui a du mal à se déployer. La triste condition du parent d’élève esseulé reflète finalement le désinvestissement du collectif, syndicat, parti politique, toutes les fonctions de représentation sont en crise, plus personne n’a envie de les endosser. 

Impossible de dire si cette crise de la représentation est la cause ou la conséquence de l’individualisme, mais elle s’observe désormais dans toutes les sphères de l’existence y compris les plus investies comme l’école, l’entreprise, la vie de la cité. De plus en plus de parents d’élèves, de moins en moins de parents d’élèves délégués, comme s’il était devenu difficile, voire impossible de parler pour plusieurs, d’être le représentant de quelqu’un d’autre que soi-même. Comme si l’école, une fois de plus, récapitulait les malaises de la société.

L'équipe
Production
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......