LE DIRECT
Cigarette électronique.

Allez-vous continuer à vapoter ?

1 min

Je dis cela parce que c’est intéressant cette brusque panique autour de la cigarette électronique…

Cigarette électronique.
Cigarette électronique. Crédits : EVA HAMBACH - AFP

En raison d’un appel à la grève de plusieurs organisations syndicales portant sur l’activité des techniciens de la Direction aux antennes affectés à France Culture, nous ne sommes pas en mesure de diffuser l’intégralité de nos programmes habituels. Ni de vous proposer certaines réécoutes ou podcasts. Nous vous prions de nous en excuser.

La cigarette électronique aurait fait — allez a fait 5 morts et, mettons 700 malades aux Etats Unis — alors immédiatement les Etats Unis mais aussi l’Inde veulent l’interdire. Voilà enfin deux gouvernements qui prennent très au sérieux la santé de leurs ressortissants. 

Reste que l’on ne comprend pas très bien pourquoi cette urgence pour la cigarette électronique qui certes a causé 5 Morts. 5 morts c’est beaucoup, beaucoup trop… Mais 5 c’est moins que 480.000 personnes car en 2015, on considérait que 480.000 américains mourraient chaque année du fait du tabac, 6 millions dans le monde, c’est la première cause de mortalité. 

Alors bien sûr, il n’est pas évident de savoir combien de personnes ont cessé de fumer pour vapoter, sachant que le mouvement historique est plutôt celui de la baisse de la consommation de tabac : par exemple, aux Etats-Unis, il n’y a plus que 15 % des adultes qui fument, 15 % c’est beaucoup mais c’est 3% de moins qu’il y a trois ans, une baisse que l’on ne peut pas ne pas relier, en tout cas en partie, à l’apparition de la cigarette électronique. Et même un débutant en matière de santé publique, trouverait quelque peu étonnant d’interdire la cigarette électronique, même si celle-ci a tué 5 personnes, sachant que par exemple, aux Etats-Unis, les armes à feu tuent chaque année 40.000 personnes. Alors bien sûr, rien ne dit que si d’aventure, un gouvernement américain interdisait, mettons les armes à feu, rien ne dit alors que les cigarettes électroniques ne deviendraient pas des armes par destination, on assisterait à des actes barbares à grand coup de vapoteuses. 

N’empêche que l’on ne peut pas s’empêcher de s’étonner de cette hiérarchie qui est effectué car, bien entendu, il y a d’autres choses qui tuent : les armes à feu, je l’ai dit, l’obésité, les cirrhoses, etc… Mais pour prendre un autre danger grave, les escalators et les ascenseurs ont fait l’année dernière 30 morts en 17000 blessés aux Etats-Unis, il me paraît donc urgent d’interdire ces dispositifs six fois plus risqués que la cigarette électronique. Cela permettra de voir si le lobby des fabricants d’ascenseurs est plus ou moins puissant que le lobby du tabac aux Etats-Unis. 

L'équipe
Production
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......