LE DIRECT
.

Le monde d'après sera le même, mais en plus vieux

2 min

Avec l'instauration du "corona pass", le coronavirus engendre de nouvelles inégalités....

.
. Crédits : Marko Geber - Getty

Eh bien oui, en voici une nouvelle qui se surajoute aux inégalités traditionnelles, revenu, fortune, beauté, performances sportives… La nouvelle inégalité est l’inégalité sérologique. Car voici la décision allemande : les personnes vaccinées vont pouvoir reprendre une vie normale.

La vie normale, vous vous souvenez ? Allez au restaurant, au musée… Décider d’aller voir la mer, sans autorisation administrative et donc sans case à cocher. Et en fait cette décision ne demeurera probablement pas un cas isolé. La commission européenne estime qu’il pourrait être judicieux de faire à nouveau rouler nos valises, à condition de mettre en place un "corona pass" pour les vaccinés et aussi pour ceux qui auraient une sérologie positive ou un PCR négatif.

Bref l'aristocratie du Covid... Mais les anticorps s'estompent et faire un PCR à chaque fois, il y a plus agréable. Donc bientôt, il y a aura les majeurs vaccinés et les autres. Le problème, c’est que cela risque d’opérer une vraie sélection parmi ceux qui peuvent et les autres, les personnes vaccinées étant la plupart du temps les plus âgées, le "corona pass" risque d’être un "silver pass". 

Les restaurants, les musées et demain les boites de nuit finiront peut-être par rouvrir, mais tous ces établissements vont être désormais squattés par des cheveux gris, les plus jeunes restant à l’extérieur dans le respect des gestes barrières. Une expérimentation qui promet : on va créer un monde interdit aux moins de 50 ans, bref le "corona pass" est une sorte de "boomer pass" d’ailleurs on pourra l’appeler "ok boomer". Du coup, les restaurants se rempliront à nouveau mais de personnes qui partageront un commun avis sur l’universalisme, le veganisme et l’écriture inclusive. 

Ca sera un peu le symptôme floridien, la Floride en plein hiver ca ressemble à n’importe quelle région balnéaire, au début vous ne remarquez rien d’anormal et puis au bout d’un certain temps, seul un petit détail vous étonne : tout le monde est vieux. Les uns diront que c’est un juste retour des choses, les vieux ayant payé un lourd tribut à la pandémie. Les autres expliqueront que c’est la suite des inégalités par d’autres moyens – déjà les jeunes ont été empêchés de vivre pour sauver les vieux. En somme le monde d’après, il se pourrait bien que ce soit le même monde mais en plus vieux. 

L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......