LE DIRECT
Selon l'OCDE, il faut "180 années", soit 6 générations, pour qu'un descendant français de famille pauvre atteigne le revenu moyen.

Quel rapport entre le Rwanda et la France ?

2 min

Eh bien aucun, mais j’ai trouvé dans le Financial Times, deux statistiques sur chacun de ces pays…

Selon l'OCDE, il faut "180 années", soit 6 générations, pour qu'un descendant français de famille pauvre atteigne le revenu moyen.
Selon l'OCDE, il faut "180 années", soit 6 générations, pour qu'un descendant français de famille pauvre atteigne le revenu moyen. Crédits : LOIC VENANCE - AFP

Première statistique, elle a trait à l’optimisme en Afrique. Comment les africains voient il leur avenir ? 90 % des Rwandais pensent que leur vie va s’améliorer, moins de 5 % des rwandais pensent que leur futur leur promet le pire… Et c’est le cas d’un grand nombre de pays d’Afrique, le Rwanda, mais aussi le Nigeria, l’Ethiopie, le Kenya ou bien encore l’Afrique du sud. Plus de 75 % des personnes interrogées dans chacun de ces pays croient au futur, une forme d’optimisme qui contraste évidemment avec le pessimisme le plus épais qui prévaut en France. Pour vous donner un ordre d’idée — même si le pessimisme français n’est pas mesuré dans ce sondage — tandis qu’au Nigeria 85 % de la population est optimiste pour le futur, en France seuls 12 % de nos compatriotes pensent que la vie des générations futures va s’améliorer, et encore lorsque l’on y songe on se demande qui sont ces 12 %... 

Alors bien sûr, il n’est pas évident de comprendre comment on peut attendre un tel écart en matière de pessimisme, entre un pays comme le Nigeria qui est certes une économie en croissance mais qui se débat entre des questions d’infrastructure, de corruption, de forte pression démographique… Peut-être se dit-on au Nigeria que les choses vont s’améliorer parce qu’elles ne peuvent que s’améliorer… Peut-être aussi l’optimisme français a-t-il du mal à se projeter parce que les Français se croient condamnés au déclin, ou à la stagnation… Et ils n’ont pas nécessairement tort… 

Autre statistique issue du Financial Times : le nombre de générations qu’il faut à une famille à bas revenu, en France, pour atteindre le revenu moyen. Alors si on compare avec les pays du nord, le Danemark par exemple, il faut deux générations à une famille pour atteindre le revenu moyen lorsqu’il s’agit pauvre, aux Etats-Unis il faut 5 générations. Et en France ? Eh bien, il faut 6 générations à des Français pauvres pour devenir des Français moyens… C’est-à-dire que, si vous étiez pauvres sous Louis XVI, vous pouvez espérer avoir un revenu moyen sous Emmanuel Macron… En somme, chez nous les choses s’améliorent, mais lentement…

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......