LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Tariq Ramadan, prédicateur musulman, professeur et écrivain, théologien et islamologue suisse d'origine égyptienne lors du 31ème salon du livre et de la presse le 30 avril 2017 à Genève, Suisse.

Le menteur qui avoue qu’il ment dit-il la vérité ?

2 min

Il y a trois catégories de menteurs...

Tariq Ramadan, prédicateur musulman, professeur et écrivain, théologien et islamologue suisse d'origine égyptienne lors du 31ème salon du livre et de la presse le 30 avril 2017 à Genève, Suisse.
Tariq Ramadan, prédicateur musulman, professeur et écrivain, théologien et islamologue suisse d'origine égyptienne lors du 31ème salon du livre et de la presse le 30 avril 2017 à Genève, Suisse. Crédits : Photo by Jean-Marc ZAORSKI/Gamma-Rapho - Getty

Oui, les menteurs simples : Donald Trump, lequel a tracé à sa convenance le trajet de l’ouragan Dorian, expliquant que l’Alabama allait être touché, une preuve de plus que Donald Trump n’aime rien moins que s’arranger avec la vérité. Seconde catégorie, les menteurs qui avouent qu’ils ont menti : par exemple, Jérôme Cahuzac, le sémillant ministre qui avait farouchement nié avoir un compte dans les paradis fiscaux, avant de reconnaitre qu’en fait il en avait un. Et puis voici une troisième catégorie, une catégorie nouvelle : elle est incarnée par Tariq Ramadan, lequel publie aujourd’hui un livre pour dire la vérité sur son mensonge. 

Ramadan, c’est le menteur qui dit la vérité, ou plus exactement le menteur qui prétend dire la vérité. Cet homme, accusé de viol par plusieurs femmes reconnaît avoir menti sur sa morale sexuelle. Celle-ci explique-t-il n’était pas exactement en ligne avec celle qu’il suggérait à ses fidèles d’avoir, on peut même dire que son comportement sexuel était strictement orthogonal avec celui de ses prêches. 

Donc notre homme a menti. Oui, mais dans le même temps, ce menteur — Tariq Ramadan — assène qu’il dit la vérité au sujet des agressions sexuelles qui lui sont reprochées, autrement dit qu’il n’a jamais violé ces femmes qui prétendent l’avoir été. Mais le journal Libération estimait lundi, que dans l’un de ces cas au moins, l’une des femmes traitées de menteuses par Tariq Ramadan disait la vérité. Autrement dit, cette troisième catégorie de mensonge, le mensonge qui dit la vérité, devient une variation autour du paradoxe du Crétois, célèbre en philosophie analytique, lequel peut se résumer ainsi : Acte 1, un homme avoue qu’il ment ; Acte 2, si c’est vrai, c’est faux, mais si c’est faux, c’est vrai ; Acte 3, cet homme ment quand il dit qu’il peut dire la vérité. 

En d’autres termes, quelqu’un peut-il mentir lorsqu’il dit qu’il mentait ? D’où cette interrogation vertigineuse : le menteur qui avoue qu’il ment dit-il la vérité ?

L'équipe
Production
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......