LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Classe dédoublée à Clermont-Ferrand

Enfin quelque chose qui marche en France, ou presque…

2 min

Il y a au moins quelque chose qui marche en France : les classes dédoublées. Normal se dit on, les effectifs surchargés ne permettent pas aux profs d'enseigner correctement. Donc, 12 par classe, c'est mieux que 24, le ministre Jean Michel Blanquer avait raison de se lancer dans cette réforme...

Classe dédoublée à Clermont-Ferrand
Classe dédoublée à Clermont-Ferrand Crédits : Thierry Zoccolan / AFP - AFP

La presse revient largement aujourd’hui sur le débat organisé à l’Elysée lundi soir, animé et retransmis par France culture, les journaux reviennent sur son déroulé mais aussi et surtout sur ses enseignements, du journal l’opinion à l’humanité… L’humanité cite les propos de Dominique Méda présente lors de ce débat, la sociologue explique qu’elle a eu la sensation nette de servir de faire valoir au président de la république... Un faire valoir révélateur cependant puisque l’on trouvera dans L’Humanité les différentes prises du chef de l’Etat sur les questions sociales… on est entré dans le grand débat a notamment lâché le chef de l’Etat avec une taxe que payaient trop certains, je ne crois pas qu’on en sorte en en faisant payer d’autres a-t-il ajouté, manière de refuser toute fiscale explique l’humanité. Il s’est dit beaucoup de choses lors de ce débat, Emmanuel Macron a exprimé des regrets, par exemple celui-ci, évoqué toujours dans l’humanité, dix huit mois après être entré en fonction a-t-il ainsi lâché je n’ai pas réussi à donner des perspectives à toute une catégorie de population, un regret largement tempéré par cette remarque, a cause du sens de certaines décisions ou de leur lenteur ' positif par emploi de prof créé. C'est évidemment mieux que rien, mais ça ne représente en rien une révolution. En fait, par rapport aux autres expériences de dédoublement de classes, notamment celles réalisées à l'étranger, les résultats sont franchement décevants. Pourquoi cette réforme ne donne-t-elle pas les résultats escomptés  ? Difficile de le dire de manière définitive. Les nouveaux profs embauchés ont ils été bien formés  ? L'expérience doit elle être menée sur un groupe d'écoliers plusieurs années de suite  ? En tout cas, une chose est sûre  : lorsqu'un ministre estime avoir eu de très bons résultats, rares sont ceux qui passent derrière lui pour vérifier sa copie. 

L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......