LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Un technicien de laboratoire au centre de distribution mondial du groupe Sanofi, à Val-de-Reuil, le 10 juillet 2020

Pourquoi Sanofi et Pasteur ont-ils échoué – pour le moment en tout cas – à trouver un vaccin contre le Covid ?

2 min

C’est la question qui se pose depuis hier, puisque deux de nos champions nationaux, Sanofi et Pasteur, viennent d’annoncer qu’ils n’avaient pas de vaccin efficace sous la main pour le moment - et que ce moment risquait de durer assez longtemps.

Un technicien de laboratoire au centre de distribution mondial du groupe Sanofi, à Val-de-Reuil, le 10 juillet 2020
Un technicien de laboratoire au centre de distribution mondial du groupe Sanofi, à Val-de-Reuil, le 10 juillet 2020 Crédits : JOEL SAGET - AFP

Et les réactions d’abonder sur le thème des « freins à l’innovation » dans la recherche médicale française, enfin en tout cas pour ces deux entreprises. Ce qui est très rigolo puisqu’il y a quelques mois encore, Sanofi avait fait scandale en expliquant que le vaccin serait d’abord réservé au marché américain – Sanofi a été puni, son vaccin finalement ne profitera à personne puisqu’il n’y a pas de vaccin. Mais ce qui m’intéresse notamment dans cette affaire, c’est l’autre raison invoquée pour expliquer la non découverte du vaccin par ces deux entreprises : il a été question de malchance. 

Et pourquoi une entreprise ne serait-elle pas malchanceuse ? Si ça se trouve Sanofi et Pasteur sont des « chats noirs »… Après tout, on parle bien de « licornes » pour les capitalisations supérieures au milliard de dollars, ou bien d’entreprises zombies, pourquoi n’y aurait-il pas des entreprises « chat noir », des entreprises qui auraient le migou, du genre à lancer un nouveau radiateur en pleine canicule ? Sanofi et Pasteur sont peut être tout simplement guignées, autrement dit l’inverse de la sérendipité, la serendipité étant ce processus stochastique, lié au hasard, permettant de faire une découverte scientifique presque par hasard – du genre je dors sous un saule avec la migraine, ma migraine passe, c’est que je viens de découvrir Acide acétylsalicylique, autrement dit l’aspirine. 

Ou pour le dire autrement, Sanofi et Pasteur seraient des entreprises Schlemazel comme on dit en Yiddish, voire schlemiel, parce que le yiddish, langue des juifs ashkénazes, s’est spécialisé – de la même façon qu’il existe plusieurs mots en langue eskimo pour évoquer la neige, les ashkénazes plutôt spécialisés en malchance, ont plusieurs mots pour désigner cette chose-là. Et je vous aurais bien développé cet aspect là des choses – Sanofi et Pasteur sont-elles des entreprises Schlemazel ou Schlemiel – mais pas de chance, je n’ai plus le temps de le faire… 

L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......