LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
2021 : adieu la bise du 1er janvier ?

Toutes ces choses qu'on ne fait plus

1 min

Il est de coutume, le 1er janvier, d’égrainer toutes les nouveautés qui se mettent en place pour la nouvelle année. On ajoute, on ajoute. Et si, pour changer, et pour démarrer 2021 en se sentant un peu plus léger (ce qui ne sera pas du luxe eu égard aux 12 mois que nous venons de passer)…

2021 : adieu la bise du 1er janvier ?
2021 : adieu la bise du 1er janvier ? Crédits : Carmen Martínez Torrón - Getty

... et si on se délestait de tout ce qui est en trop ?

Ce qui tombe bien, c’est que la loi va nous y aider. A compter d’aujourd’hui, il va falloir renoncer aux pailles en plastique, aux touillettes, aux piques à steak, aux tiges pour ballons, aux boîtes en polystyrène expansé (de celles dans lesquelles on dépose des kebabs). Renoncer également aux verres et aux assiettes en plastique à usage unique, aux confettis s’ils sont fabriqués dans la même matière. Et ce conformément à la loi sur l’économie circulaire votée en début d’année dernière. Disparition définitive.

Une autre chose disparaît, celle-ci de manière sans doute beaucoup plus provisoire, mais je dois dire qu’en ce qui me concerne, c’est un poids en moins sur mes épaules en ce début du mois de janvier. Sur mes épaules, je devrais dire sur mes joues. Car cette année, alléluia, il n’y aura pas la bise du 1er janvier. La bise du 1er janvier, c’est presque pire que celle de la Toussaint lorsque vous croisiez, petit, au cimetière, le vieil oncle qui parle TRES FORT ou la vieille tante qui pique. Celle du 1er janvier (et des jours suivants jusqu’au 31), c’est celle que vous vous sentez obligés d’échanger avec vos collègues. ‘’Allez, on se fait la bise !’’ J’ai développé au fil des années des stratégies pour esquiver ce rituel, mais comme dit le proverbe, chassez le rituel, il revient au galop.

Bref, s’il y a une chose dont je vais facilement me passer cette année, grâce au télétravail et aux gestes barrière, c’est bien de la bise du 1er janvier. Ne le répétez à personne mais pour fêter ça, j’ai mis de côté une grosse poignée de confettis et de cotillons en plastique. Bonne année !!

L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......