LE DIRECT
Des bonbons au chocolat de la marque Smarties

La France est-elle une boîte de smarties ?

2 min

C’est une question un peu étrange, même si l’on est encore pendant la trêve des confiseurs, j’ai bien dit trêve et pas grève.

Des bonbons au chocolat de la marque Smarties
Des bonbons au chocolat de la marque Smarties Crédits : Delphimages - Getty

C’est une question qui se pose aujourd’hui, à la suite de la sortie d’Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’État auprès du Ministre de l’économie. Elle réagissait à cette polémique qui monte au sujet de la légion d'honneur accordée au patron de la branche française du fond de pension Black Rock, une «pure coïncidence» selon elle, et ce d’autant que je cite Agnès Pannier-Runacher, « c'est une boite de Smarties le marché français, ça ne représente rien par rapport à leur gestion d'actifs (...) arrêtons de croire que nous sommes au centre du monde». 

Eh bien moi je trouve cela charmant qu’une Secrétaire d’État ait conservé son âme d’enfant pour comparer le marché français à une friandise. La France ce ne sont pas les photocopies comme le chantait Camille, la France ce sont des Smarties ! Des Smarties, attention, et pas des Treets, ça n’existe plus, ni même des M&M'... Les Smarties, les seuls bonbons que Youri Gagarine a emportés dans l’espace, des Smarties ces 30 milliards d’euros que Black Rock gère en France, contre 7000 milliards au global.

Mais on imagine que Black Rock entend faire prospérer cette somme, transformer le tube de Smarties en bidon. C’est charmant de comparer le marché français à des Smarties, et comme le dit Agnès Pannier-Runacher, il faut que nous arrêtions de croire que nous sommes au centre du monde. Voilà un nouveau discours, un discours qui répond à un demi siècle d’intervalle, à ce qu’évoquait le général de Gaulle, lorsque les Français croient en la France, alors tout est possible, mais si par malheur les français cessaient de croire en leur pays, cessaient de se prendre pour le centre du monde… 

D’un simple point de vue rhétorique, dire que la France est secondaire est une assertion vexante à la fois pour la France et pour ce monsieur Cirelli dont on nous dit grand bien, puisqu’il mérite la légion d’honneur. Dire qu’on lui confie une boite de Smarties alors qu’il fut un grand serviteur de l’État, c’est lui confier un hochet, la légion d’honneur, et une sucrerie, ce fichu tube de bonbons. Encore que Black Rock pourra s’en mettre plein les poches, des Smarties, puisque comme vous le savez, les Smarties aussi, fondent dans la bouche pas dans les mains.

L'équipe
Production
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......