LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Illustration créée le 10 mai 2020.

Stop Covid... même Jean Castex n'a pas téléchargé l'application

2 min

L'application Stop covid signe, une nouvelle fois, l’échec des applications développées par l’Etat pour assurer la sécurité des citoyens. Le premier ministre Jean Castex, lui-même, n’a pas téléchargé l’application Stop Covid.

Illustration créée le 10 mai 2020.
Illustration créée le 10 mai 2020. Crédits : LIONEL BONAVENTURE - Getty

Jean Castex n’a donc pas téléchargé l’application Stop Covid… Je laisserai le soin à mes camarades Stephane Robert et Frederic Says de tirer les enseignements politiques de cet aveu. 

Sur le plan sociétal, en revanche, voilà qui signe, une nouvelle fois, l’échec des applications développées par l’Etat pour assurer la sécurité des citoyens : Stop covid et SAIP (Système d'Alerte et d'informations aux populations), cette autre application qui était destinée à alerter la population en cas d’attentat. Les deux applications ont planté dramatiquement, et ont chacune eu droit à leur superfail. L’Etat ne sait pas développer une application, c’est un mauvais maître d’œuvre en la matière. Les  solutions techniques adoptées sont toujours trop compliquées, les intervenants beaucoup trop nombreux. Le résultat est tellement peu convaincant que même le premier ministre estime pouvoir se dispenser de l’application. 

Dans le cas de SAIP, un simple envoi de SMS aurait pu alerter les personnes présentes sur le lieu d’un attentat. C’était  probablement trop simple. Le gouvernement a préféré choisir une solution qui avait le mérite d’être plus sophistiquée, plus complexe, et in fine, complètement inutilisable. Elle s’est mise à fonctionner en absence d’attentat, et s’est tue alors qu’elle aurait dû fonctionner. 

Mais l’aveu de Jean Castex, au sujet de Stop Covid signifie aussi autre chose. Bien sûr, il veut dire, « ici le chef ne mange pas sa propre cuisine » - ce qui n’est jamais bon signe en matière de cuisine…  Mais il signifie aussi  que la notion même de masse, critique essentielle dans une épidémie, n’a pas été comprise. Pour télécharger un procédé de traçage épidémique, inutile de devoir prendre le métro, il suffit de croiser d’autres êtres humains que l’on ne connaitrait pas assez pour que ceux-ci vous préviennent en cas de contamination. C’est cela l’intérêt du tracker. Et comme une équipe de chercheurs anglais menée par Isobel Braithwaite, l’a démontré, une application du type Stop Covid ne peut fonctionner que si elle est téléchargée par plus de 95 % de la population. En deçà, elle ne sert à rien. 

La lutte contre une épidémie demande à tous d’être Kantien. Chacun doit agir comme il voudrait que les autres agissent, Kantien et non Nietzschéen, agir en se pensant comme une exception. Et si l’on se trompe de philosophe, ou de philosophie, en matière de lutte contre l’épidémie, il y a fort à parier que le covid ne trouve jamais de conclusion.

L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......