LE DIRECT
Incendie d'une voiture à Paris pendant la manifestation des "gilets jaunes" le samedi 1er décembre 2018.

Découverte d’une nouvelle tribu hostile

2 min

Aujourd’hui c’est la stupeur après la découverte d’une tribu hostile…

Incendie d'une voiture à Paris pendant la manifestation des "gilets jaunes" le samedi 1er décembre 2018.
Incendie d'une voiture à Paris pendant la manifestation des "gilets jaunes" le samedi 1er décembre 2018. Crédits : Alain JOCARD - AFP

Eh bien oui vous l’avez entendu, une tribu qui vit coupée du monde extérieur, coupée de la civilisation et hostile au monde moderne, ses membres vivent en autarcie depuis des siècles. Je ne veux pas parler de la tribu des sentinelles qui a tué un explorateur venu les évangéliser, mais de ces tribus découvertes à intervalle réguliers en France métropolitaine. 

Dernière découverte en date, la tribu des casseurs, capable de tout casser à Paris centre, capable de profaner l’Arc de triomphe et même défigurer Marianne, une tribu qui laisse les observateurs muets, sidérés, incapable du moindre commentaire. 

Et ce n’est pas la première tribu maléfique découverte ces dernières années, souvenez-vous, en 2014 il y avait la tribu de ceux qui faisaient des quenelles, ils adoraient un personnage nommé Dieudonné, et la France avait cuisiné des quenelles pendant de longues semaines, le premier ministre d’alors s’opposant directement au dit Dieudonné. 

Puis, autre découverte sidérante, la tribu des « je ne suis pas Charlie », une tribu qui ne reconnaissait pas l’attentat contre Charlie Hebdo, ou le reconnaissait mais considérait qu’il était l’œuvre du Mossad, de la CIA, des Illumaniti, ou des trois à la fois, et qui refusait par conséquent de faire une minute de silence lorsqu’il était question des morts de janvier 2015. 

Eh bien maintenant voici une troisième tribu maléfique, un anticorps social sorti de notre propre corps, un alien sociologique, les casseurs – avec de longues interrogations – les casseurs sont-ils des gilets jaunes défroqués, ou plus exactement cagoulés, les casseurs sont-ils d’ultra droite ou d’ultra gauche, ou les trois à la fois ou encore sont-ce des non Charlie ou des maitres quenelliers ? 

Reste que des quenelles aux casseurs, la méthode est la même, elle consiste à s’ériger en anti groupe, un anti groupe qui incarne une hantise absolue, notre hantise absolue. A chaque fois, ces groupes piétinent ce que nous avons de plus sacré, du révisionnisme à la sauce Dieudonné jusqu’à l’anti républicanisme des casseurs de ce samedi. Mais dans le même temps, ces groupes arrivent à exister précisément parce qu’ils piétinent ce que nous avons de plus sacré – et plus nous serons horrifiés, plus ils adoreront nous horrifier.  

L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......