LE DIRECT
Economies

Ca vous dirait d’être un frugaliste ?

2 min

Ils ont fait le choix de quitter leur travail pour vivre de leurs économies. Une décision qui implique un changement de mode de vie.

Economies
Economies Crédits : krisanapong detraphiphat - Getty

Oui, alors si vous ne savez pas ce qu’est un frugaliste, c’est quelqu’un qui prend sa retraite prématurée, mais sa retraite prématurée avec un sacré magot. Alors, c’est par exemple Jack Ma, fondateur d’Ali Baba, qui décide de se ranger des voitures, ou plutôt d’internet, à 54 ans, accompagné d’une poignée de milliards de dollars, environ 30 milliards de dollars. 

Bon allez j’exagère, Jack Ma n’a pas été cité parmi les frugalistes, en revanche, on a trouvé dans les médias de nombreux exemples de frugalistes – je mets tous les guillemets qui conviennent – partis à la retraite à la quarantaine avec 1 million dans la poche. D’où cette interrogation : pourquoi frugaliste, parce que des frugalistes à 1 million d’euro, c’est un peu comme des décroissants en Mercedes diesel, ou des ascètes habitant au Ritz. 

Le terme de frugaliste est censé se justifier parce que ces nouveaux héros se seraient privés de tout pour réunir 1 million d’euros – une jolie fable qui me rappelle cette histoire de la formation de la fortune des Rockefeller – il a économisé cent par cent, se privant parfois de viande, il repassait lui-même ses chemises, il mesurait chacune de ses dépenses … Et puis… et puis il a hérité. 

Car la jolie fable morale d’une vie de privation qui aboutit au pactole et à la retraite bien méritée, cela ne tient absolument pas un instant, cela incarne une véritable anomalie statistique. Sachant que la moyenne des salaires tourne en France à environ 24000 euros annuels, je vous laisse calculer combien d’années d’économie il faudrait à un frugaliste pour se retirer avec le jackpot. 

Tout cela renvoie à une vieille légende urbaine américaine, un livre qui s’intitulait le Millionaire next door, qui a certainement rendu son auteur millionnaire, et dans ce livre déjà ancien on expliquait que pour devenir riche, il fallait économiser. Dans la réalité, rassurez-vous, il n’en est absolument rien. Pour devenir riche, il faut s’enrichir, et cela passe généralement beaucoup plus par le capital plutôt que par le travail. 

L’économiste John Maynard Keynes appelait à euthanasier les rentiers, sur un mode provocateur, il incitait les individus à tout dépenser, eh bien dépensez tout, au moins vous saurez pourquoi vous êtes pauvres.

L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......