LE DIRECT
Le président Emmanuel Macron lors de sa rencontre avec 600 maires d'Occitanie, le 18 janvier 2019 à Souillac.

L'endurance du dialogue perpétuel

2 min

Un président, en France, c’est un être doté de capacités exceptionnelles. Jadis, on vantait De Gaulle capable d’assister en plein hiver à une cérémonie sans manteau et tant pis si cela n’avait au fond aucune importance sur ses capacités à bien gouverner la France.

Le président Emmanuel Macron lors de sa rencontre avec 600 maires d'Occitanie, le 18 janvier 2019 à Souillac.
Le président Emmanuel Macron lors de sa rencontre avec 600 maires d'Occitanie, le 18 janvier 2019 à Souillac. Crédits : Ludovic MARIN / POOL - AFP

Puis, l’on a eu d’autres présidents, et ce qui comptait c’était des présidents endurants. Chirac capable de rester des heures au salon de l’agriculture - il serait bien resté des jours si le salon ne fermait pas la nuit. Emmanuel Macron était une sorte de héros, on s’extasiait même sur ses capacités de skieur, jusqu’à l’avalanche des gilets jaunes et le voici contraint de remonter la pente sans télésiège, par exemple au travers du grand débat. Le symbole de ses prouesses physiques, c’est son aptitude à parler, parler pendant des heures, 7 heures devant les maires un jour, six heures trente à un autre moment… C’est principalement cela que l’on retient de ce dialogue. Le président est capable de tenir longtemps, de réaliser une performance, rester debout, sans veste, écouter et même répondre – un effort absolu. Et l’on oublie qu’il y a quelques mois à peine, il refusait de parler à tout corps intermédiaire, maire élu local, élu tout court, le peuple ou rien… Paul Valéry disait « le fond est une forme impure », et justement ce que l’on met en valeur chez Emmanuel Macron, c’est la forme, sa forme, sa capacité à demeurer 7 heures debout, à parler et à débattre. Peu importe le fond, peu importe ce qu’il a dit, plus personne ne s’en souvient. Ce qui compte, c’est sa présence face aux maires, signe de contrition. Comme les blasphémateurs contraints d’assister à une messe, voici le réputé méprisant condamné à entendre et à répondre - le président ne préside plus, il doit répondre… Jadis, un anthropologue comme Frazer expliquait que la charge de roi était une tâche écrasante menant quasiment toujours son titulaire à l’échafaud… Eh bien aujourd’hui, cet échafaud est devenu symbolique. La peine à laquelle est condamné Emmanuel Macron est lourde, il s’agit d’un dialogue perpétuel….

L'équipe
Production
À venir dans ... secondes ...par......